Repenser sa mobilité dans les villes

Repenser sa mobilité dans les villes

- in Mobilité
0
De nouveaux cyclistes au coeur des villesDe nouveaux cyclistes au cœur des villes

Bientôt la rentrée ! L’occasion de repenser sa mobilité. Surtout lorsque l’on travaille dans un grand centre urbain.

Les objectifs climatiques ont sonné le glas de la voiture diesel (un jour ce sera le tour de l’essence ?). L’augmentation du prix des hydrocarbures est venue renforcer cette tendance. Ce sont principalement la mobilité douce, les transports en commun et les véhicules électriques qui prennent le relais.

Dans ce paysage urbain en pleine mutation, comment tirer profit des nouvelles infrastructures pour diminuer ses frais de déplacement ? Quels sont les points à connaître et les applications à télécharger pour se faciliter la vie ?

Sommaire :

 

La mobilité à Genève

Le vélo dans la cité de Calvin

La ville met tout en œuvre pour inciter les déplacements à vélo. Ces politiques municipales suscitent la colère des automobilistes genevois. Le combat risque cependant d’être vain. Si cela est possible, mieux vaut s’adapter à la situation et chercher à profiter des opportunités qu’offre le vélo en ville de Genève.

Si vous n’avez pas de vélo, l’association GenèveRoule est à votre disposition 7 jours sur 7 pour la location de vélos. Elle offre également un soutien technique pour la réparation des deux-roues.

Si vous souhaitez vous procurer votre propre vélo, profitez de la bourse aux vélos le 20 août et 20 septembre prochain. De nombreuses bourses au vélo sont aussi organisées en France voisine pendant la période de la rentrée.

Sur les conseils de FunnyDjo, membre du Forum, allez jetez un œil à la fourrière à vélo. Une initiative de l’association Péclot13 qui remet en état puis revend des vélos d’occasion. Les prix commencent à 130.- et c’est une bonne action pour le climat de les recycler.

Pour vos premiers tours de roues, prenez garde à ne pas bloquer votre roue dans les rails du tram. De nombreux nouveaux cyclistes sont passés par cette expérience douloureuse.

Pour vous familiariser avec les subtilités genevoises, nous vous conseillons de contacter l’association Pro-vélo qui organise des cours de conduite et des circuit-guidés pour appréhender le réseau cyclable de la ville.

Des trams de toutes les couleurs

Les trams sont le meilleur moyen pour circuler en ville de Genève.

Pensez à regarder le prix des abonnements qui deviennent rapidement rentables. Notez également que les jeunes de 6 à 24 ans bénéficient d’un rabais de 300 CHF pour tout achat d’un abonnement TPG.

Pour vous faciliter la vie, n’oubliez pas de télécharger la nouvelle application TPG preview. Contrairement à l’ancienne, elle vous permet d’avoir les horaires de bus, de trams et de trains en temps réel. Les réseaux d’Annemasse et du Léman express sont inclus et vous pouvez acheter votre billet en ligne.

Dernièrement, des extensions de lignes de tram par delà la frontière facilitent la mobilité des Frontaliers. C’est le cas pour les habitants d’Annemasse qui, de plus, bénéficient d’une voie verte pour l’accès en vélo.

Le Léman express au-delà des frontières

Le Léman express vous permet de voyager dans tout le Grand Genève. Au total, 42 gares sont desservies entre la Suisse et la France.

Carte du Léman Express
 

Source : https://www.grand-geneve.org/leman-express/
Pour plus d’informations, vous pouvez utiliser la carte interactive.
Après un démarrage poussif, il suffit de le prendre aux heures de pointe pour se rendre compte de son succès. Contrairement aux idées préconçues, le Léman Express n’est pas seulement utilisé par les frontaliers. Les nombreux  arrêts sur la rive gauche font que le Léman Express est une option de mobilité très utile pour le résident genevois.

La voiture – l’épreuve des places de parc

Parfois, la voiture est indispensable. Il est alors compliqué de trouver une place de parc. Pour vous y aider, téléchargez l’application Spotiz. Notez que cette application vous permet également de louer votre place de parc privée et de repérer les bornes de recharge électriques.

Se déplacer à Lausanne


La carte mobilité est la meilleure manière de comparer les options de déplacements.

La ville de Lausanne est construite sur 3 collines. Parcourir la ville à pied peu vite devenir épuisant. Heureusement, la ville a mis en place de nombreux transports en commun.

Fairtiq – des billets automatiques et au meilleur prix

Lausanne est découpée en zones tarifaires. Pour les nouveaux arrivants, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Pour vous simplifier la vie, nous vous recommandons d’utiliser l’application Fairtiq sur mobile.

Il vous suffit de cliquer sur le bouton « start » au départ de votre course sans autre précision. Puis faites le trajet que vous voulez avec tous les changements nécessaires. À la fin de votre course, cliquez sur le bouton « stop » de l’application. Fairtiq va ensuite calculer le prix le plus avantageux pour le trajet que vous venez de faire. Vous êtes ainsi sûr de ne pas payer de frais supplémentaires et de ne pas vous tromper de ticket.

Une autre méthode similaire consiste à télécharger l’application des CFF. Puis sélectionner l’option « easy ride ». Super pratique pour les cyclistes qui n’ont pas d’abonnement.

Votre vélo en 3 clics

Si votre choix se porte sur le vélo, rendez-vous sur PubliBike pour des modèles classiques ou électriques.

 

 

 

Le bateau – une mini-croisière entre deux villes

Si vous vous rendez en rive du Léman, pensez à regarder les trajets en bateau. Cela permet d’allier l’utile à l’agréable dans les magnifiques bateaux de la CGN.

Pour s’y retrouver, l’application Naviplan sera votre meilleure amie. Cette application permet de connaître tous les horaires de bateaux en circulation.

Des frontaliers qui résident sur la côte française à Evian ou dans les environs utilisent quotidiennement cette option de mobilité. Ce succès a amené la construction de nouveaux bateaux. Davantage de navettes c’est un trajet domicile-travail plus sécurisé.  Quoi de mieux qu’une croisière pour aller au travail ?

Voiture – Un horodateur dans le Cloud

Là encore, tout est fait pour décourager les lausannois de prendre leur voiture. Si vous souhaitez malgré tout vous déplacer en voiture, vous trouverez l’ensemble des informations pratiques sur le site de la commune.

Petite astuce pour éviter de chercher l’horodateur. Utilisez l’application Paybyphone. L’application permet également de prolonger votre ticket à distance.

La mobilité à Neuchâtel


Pour les nouveaux arrivants à Neuchâtel, nous vous invitons à consulter la brochure
« mobile en ville ».

Des vélos en tout temps, pour chaque occasion

Pour les vélos, c’est l’association Neuchatelroule qui gère les prêts sur Neuchâtel. Plus de 350 vélos sont à votre disposition 24h/24 et 7j/7.

Train – L’onde verte au cœur de la ville

Le train qui relie Neuchâtel et les villes alentours est l’Onde Verte. Faites attention, les noctambus (les trains/bus de nuit) ne sont pas compris dans l’abonnement Onde Verte. Notez aussi, que les jeunes entre 6 et 24 ans disposent d’un rabais de 50%.

Guide - Onde verte

Voiture – une pour tous, tous pour une

Si malgré tout, vous devez utiliser une voiture. Pensez à la partager pour économiser via le car sharing de mobility.

Le vélo à Zurich


Pour Zurich, l’application gagnante est sans conteste ZüriMobil. Elle contient l’entier de l’offre de mobilité. Des solutions alternatives sont même proposées en cas de perturbation du trafic.

Vélo – le guide des stations de recharge

Pour trouver les bornes de recharge électrique, nous vous recommandons l’outil lade.station qui répertorie plus de 5000 stations de recharge en Allemagne, Suisse et Autriche.

Besoin d’un vélo cargo pour un petit transport ? Pensez à Carvelo2go, la plateforme de partage des vélos-cargo électriques mise en place par TCS et Migros.

Aller au travail dans des « Smart cities »

Que ce soit Genève, Lausanne, Neuchâtel ou encore Zurich, tous les centres urbains sont en profonde mutation. La nécessité de désengorger les grands axes, les objectifs climatiques et la croissance démographiques poussent les villes à évoluer.

Réinventer la circulation urbaine n’est pas une tâche facile. Bien entendu, ce processus est compliqué et parfois, abandonner la voiture n’est tout simplement pas possible. Cependant, lorsque cela est possible de belles opportunités peuvent se cacher sous ces contraintes apparentes.

Chaque année, à la rentrée, il est utile de réévaluer le parcours, le moyen de transport, l’abonnement que l’on va utiliser pendant les prochains mois. L’offre change tellement vite que l’habitude peut nous faire rater une option de mobilité qui nous faciliterai beaucoup la vie !

Notre Dossier : Mobilité

Ecomobilité transfrontalière : des solutions incitatives et locales

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.