Les principaux employeurs dans le domaine pharmaceutique et la chimie en région bâloise

Les principaux employeurs dans le domaine pharmaceutique et la chimie en région bâloise

- dans Travailler en Suisse
5
Le Campus de Novartis à Bâle

La région de Bâle offre une concentration d’entreprises internationales dans les domaines de pointe de la santé et de la chimie.

Ces géants leaders dans leur secteur recrutent en permanence des profils internationaux très variés : de la secrétaire multilingue au scientifique spécialisé.

Le magazine Science publie annuellement le classement des meilleurs employeurs dans l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies selon entres autres critères la culture, les challenges intellectuels, l’environnement de travail, la stabilité financière et la localisation

Les trois entreprises suisses Novartis, Roche et Syngenta se positionnent toujours dans le top du palmarès.

Le point sur les géants de l’industrie de la santé et de la chimie à Bâle

Novartis

Le plus gros employeur privé de travailleurs frontaliers à Bâle est né de la fusion entre Ciba (hors Ciba Specialty Chemicals qui fusionnera avec BASF) et Sandoz.

Troisième entreprise pharmaceutique au monde (classement IMS Health), il détient 6% du marché mondial des vaccins et est le deuxième producteur de médicaments génériques.

Les plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde
Les plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde

Rien qu’en Suisse,  il emploie près de 14’000 employés principalement à Bâle BS/BL (11% des effectifs du groupe) où se trouve son siège principal, mais aussi à Fribourg FR (90km de Bâle), Genève GE, Locarno TI, Nyon VD, Rotkreuz ZG, Schaffhouse SH, Schlieren ZH, Saint-Aubin FR et Stein AG.

Avec ses succursales Pharmaceuticals (50% du  chiffre d’affaire), Alcon, Consumer Health et Vaccine and Diagnostic, il  atteint un chiffre d’affaire de plus de 53 milliards pour le monde entier.

Le succès tient à sa diversité :

la branche Pharmaceuticals tire profit de l’exploitation  des brevets pour les marques déposées par le Groupe puis la branche Sandoz prend le relais avec ses médicaments génériques et biosimilaires.

la branche Alcon tire ses bénéfices de sa place de numéro un dans le domaine de la médecine des yeux (chirurgie, ophtalmologie, produits oculaires)

La branche Consumer Health  conçoit des produits  destinés à la consommation directe (automédication) ou sont destinés aux animaux ( Animal Health).

Et puis la branche vaccin…

Novartis aime choyer ses employés, pour vous en convaincre, rdv  sur son Campus, un quartier Novartis dans la ville!

Vous avez la possibilité de visiter la Campus de Novartis deux samedi par moids. Les réservations peuvent être faites directement auprès de «Basel Tourismus» (Aeschenvorstadt 36, CH-4051 Bâle, tél. +41 (0) 61 268 68 68).

Syngenta

Crée en 2000 de la fusion des divisions  agrochimiques d’AstraZeneca et de Novartis, ce Goliath de l’agrochimie et des biotechnologies, emploie pas moins de 2500 salariés dans la région bâloise (10% de son effectif mondial).

Avec un chiffre d’affaire de plus de 13 milliard de dollars, le numéro un mondial de la recherche dans l’agriculture et troisième dans les ventes de semences commerciales (fleurs, légumes…)  se positionne également sur le marché de l‘agroalimentaire, de l’agrochimie (insecticide, herbicide, fongicide) et des biotechnologie (transgenèse et hybrides).

Roche

Fondé à Bâle en 1896 par Fritz Hoffmann-La Roche, Roche est aujourd’hui un géant mondial de l’industrie pharmaceutique.

D’après le magazine IMS Health,  Roche est dans le top 10 des plus grande entreprise pharmaceutique au monde.

L’entreprise connait depuis ses neufs derniers mois une hausse de 6% de son chiffre d’affaire. 

Capture

 

BASF, the chemical company

Branche suisse du géant allemand de la chimie BASF, le site de Bâle est réputé pour son centre de recherche spécialisé dans les additifs et pigments pour le plastique, les revêtements et le papier, les produits chimiques et les matériaux d’avenir  pour l’électronique organique.

Ce leader mondial de  l’industrie chimique, a en 2010 suite à l’absorption de Ciba rajouté à ces effectifs de nombreux profils qualifiés  issus de cet autre grand de la chimie bâloise.

Perspectives d’embauche à Bâle pour les frontaliers

Le but de Novartis: renforcer le Groupe en Suisse

Des conditions d’embauche enviées

Depuis 1996, les salaires ont augmentés de 25% alors que l’inflation a augmentée de 11,7%

Novartis est la porte ouverte aux profils internationaux, d’ailleurs 20% de ses travailleurs sont français.

Diversité et intégration sont leur leitmotiv, pas étonnant avec plus de 50 nationalités qui se côtoient

Certains postes offrent l’avantage de ne pas requérir un très haut niveau d’allemand, l’anglais étant suffisant.

Novartis recrute également périodiquement des stagiaires, doctorants, postdocs et apprentis : un tremplin pour le cv.

Egalité des chances pour les femmes

Parmi les effectifs, 43% de femmes et 30% des managers sont des femmes.

Le campus de Novartis

Pour les travailleurs du site Novartis Campus, ils ont le privilège de bénéficier d’un environnement de travail des plus agréables.

Ce concept de quartier de travail ultra moderne pour le bien être des employés est pour le moment unique à Bâle et spécifique à Novartis.

Il est dédié à la science, l’innovation, la recherche et le développement et trouve dans  un quartier rénové de Saint Johann.

Il est fait de bâtiments modernes et de nombreux bâtiments architecturaux sont en projet.

Un chef d’oeuvre signé Franck Gehry y culmine déjà : voir l’image en-tête de l’article.

Syngenta

Syngenta anonce cette semaine l’extension de son pôle développement et recherche dans la ville de Stein à quelques kilomètres de Bâle, idéal pour y travailler pour les habitants du Dreiländereck.

Dans le canton d’Argovie, la mise en service de ce nouveau centre est prévu pour 2015 et sera signé par l’architecte Wilherm & Hovenbitzer.

Il sera dédié entre autres aux produits fongicides et insecticides et au contrôle chimique et biologique des plantes.

Actuellement, plus de 50 nationalités travaillent à Bâle,  ce qui en fait également un recruteur potentiel pour les frontaliers, principalement pour ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare.

La spécificité de Syngenta est son soutien aux familles:

  • par des prestations sociales  avantageuses (allocation pour la famille au dessus du minimum légal)
  • un congé maternité de 18 semaines , des services de conseils aux futurs parents, six jours de congés paternité payés (possibilité de prolongement non payé), en cas de maladie des enfants jusqu’à 3 jours de congés
  • soutien de nombreux services de childcare et garde de nuit
  • Reka chèque
  • organisation d’une family Day et fête de Noël

Roche

Le groupe emploie à Bâle dans  domaine de la production, de la recherche et offre des postes administratifs.

Les postes se rattachent aux division Diagnostic, division pharmaceutique et division logistique et packaging (à Kaiseraugst).

Palette de métiers: ingénieurs, informaticiens, programmeurs de software, physiciens, biologistes, chimistes, économistes, project manager, packaging et comptabilité.

Roche détient dans son palmarès, le titre bâlois d’employeur œuvrant pour l’égalité des chances grâce à son programme reconnu “childcare” qui permet aux parents de faciliter leur vie quotidienne en prenant en compte leurs enfants. ( service de garde sous conditions sur certains sites, planification du temps de travail…)

La société annonce cette semaine la construction d’une nouvelle usine de production pour des produits bio-pharmaceutiques ( notamment des médicaments contre les effets indésirables qui peuvent être causés par les chimiothérapies dans le cadre des traitements du cancer ) au nord de son site actuel, à l’ emplacement de l’actuel “construction” .

Pour cette construction, 50 nouveaux postes vont être créés. Il s’ adressent à des profils très qualifiés principalement des techniciens, scientifiques et ingénieurs.
Début de la construction prévue en janvier pour une fin en 2016

Pour couronner leur succès une tour design signé par le cabinet d’architecture Herzog et de Demeuron verra le jour en 2015. La plus haute tour de Suisse (175m) accueillera 1900 postes de travail en bord de Rhin.

 

La future tour Roche
La future tour Roche

 

Un plan de restructuration pour BASF

BASF annonce cette semaine la restructuration du site frontalier d’Huningue.

140 des 242 postes actuels risquent d’être touchés dans le plan de restructuration mené par le géant industriel.

En tout ce seront dans le monde 640 suppressions de postes d’ici 2017.

BASF annonce également la suppressions de 350 postes sur le territoire suisse.

 

Malgré cette mauvaise nouvelle, les perspectives d’embauche dans la région baloise pour les travailleurs frontaliers restent donc au global très bonnes grâce à la présences d’entreprises en pleine expansion dans les domaines pharmaceutiques, agrochimiques et de la recherche scientifique.

5 Comments

  1. Bonjour

    je me permets de rectifier le commentaire sur les perspectives d’embauches BASF sur Bâle.
    comme vous pouvez le constater Bâle est touché avec min. 350 postes. cette Info est officielle et date du mois d’avril.
    ——————

    Die BASF wird durch eine Neustrukturierung der Standorte Basel und Schweizerhalle die Effizienz und Profitabilität der Geschäftseinheiten „Plastic Additives“ und „Pigments & Resins“ in Europa verbessern. Dabei werden auch übergreifende Service-Funktionen sowie das Forschungszentrum Basel angepasst und stärker auf die strategischen Schwerpunktthemen der BASF ausgerichtet. Diese Massnahmen haben Auswirkungen auf die Infrastruktur der Standorte insgesamt. So planen wir, die Nutzung von Büro- und Laborgebäuden an den Standorten Basel und Schweizerhalle zu optimieren und das Klybeck-Areal zu verkaufen. Bis Ende 2015 wird die Umstrukturierung im Raum Basel zu einem Abbau von bis zu 350 Positionen führen.

    1. Merci de cet ajout, nous avons porté cela dans l’article.

  2. Je me permets aussi d’apporter une correction sur le futur “Building 1” de Roche actuellement en construction.

    La photo de l’article montre le projet initial qui a été abandonné pour une architecture plus traditionelle. Il fera 178m de haut.

    Voici la photo à mettre à jour:

    http://media-cache-ec0.pinimg.com/736x/b5/3c/43/b53c43c82e97e10a9d77e9fbb17465b6.jpg

    1. Architecture plus “traditionnelle” certes mais quand même, quelle allure !
      Merci de nous avoir pointé cette erreur, l’article est corrigé.

  3. Tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil.
    L’accent est un peu trop mis sur les avantages familiaux.
    Quelle horreur que cette tour. On ne voit que ça de très loin.
    Et c’est quoi ce français de m….qui inclut les tips insiders sur la fiscalité.
    Encore un truc pour truander l’Etat Providence !!!!!!

    Anatole

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *