Elections fédérales, les Verts transfrontaliers (GE) répondent aux 4 questions du Blog du Frontalier

Elections fédérales, les Verts transfrontaliers (GE) répondent aux 4 questions du Blog du Frontalier

- dans Politique
Commentaires fermés sur Elections fédérales, les Verts transfrontaliers (GE) répondent aux 4 questions du Blog du Frontalier
Les Verts transfrontaliersLes Verts transfrontaliers

Par notre précédent article Elections fédérales et Suisses résidents de France voisine, nous avons communiqué 4 questions sur des sujets suivis par les Suisses qui résident en France voisine à 3 listes de candidats (Verts transfrontaliers, PDC et PLR).

Vous trouverez ici les réponses d’Alain Pirat, représentant des verts transfrontaliers du parti écologiste genevois.

 

1- Quels seront vos chantiers pour que l’activité économique reste dynamique dans le canton de Genève?

– “L’activité économique doit se réorienter vers la transition écologique, pilier de l’économie durable que ce soit dans le domaine énergétique (toitures solaires, isolation), dans le recyclage, dans le renforcement des échanges locaux, voir même dans la finance avec la création de produits financiers alternatifs de long terme.”

 

2- Quelles contraintes envisagez vous pour améliorer la mobilité à Genève?

– “La gestion de l’espace public dans une notion de partage est une solution rationnelle et économique : autopartage, mobilité douce et transports publics sont des solutions simples efficaces et aisées à mettre en oeuvre pour autant que les propositions intègrent la totalité de la chaîne de transport.”

 

3- Comptez vous préserver l’ouverture de l’école genevoise aux jeunes Suisses qui résident en France voisine?

– “C’est évident. C’est par la culture et l’éducation que la région peut et doit se construire et tout ce qui permet de développer une double culture est un véritable atout pour notre territoire commun.”

 

4- Comment comptez-vous financer les mesures nécessaires?

– “Par des budgets maîtrisés et optimisés dont les sources de financement sont multiples : confédération, canton, communes au niveau suisse, partenaires français avec les budgets propres et l’optimisation de l’usage des fonds frontaliers.”

 

Les verts transfrontaliers présentés dans les statuts du parti des Verts Genevois

Les Verts transfrontaliers réunissent les personnes établies dans la couronne française de l’agglomération et désireuses d’agir pour la construction d’une région genevoise écologique et solidaire par-delà la frontière. Ils s’engagent dans l’esprit des buts du parti (art. 3) et avec le même désir d’indépendance que celui-ci (art. 4).

 

Nos articles sur ce sujet :

Elections fédérales et Suisses résidents de France voisine

Les réponses d’Alexandre de Senarclens candidat PLR au Conseil national