Au boulot à vélo

Au boulot à vélo

- dans Mobilité
4 Replies
De nombreuses initiatives apparaissent en faveur du vélo pour vos trajets perso - boulotDe nombreuses initiatives apparaissent en faveur du vélo pour vos trajets perso - boulot

Le vélo est un moyen de transport rapide, maniable, économe, silencieux et écologique. Pourtant, vous ne l’avez peut être pas sorti de votre garage depuis longtemps. Alors au printemps, pourquoi ne pas grimper sur votre vélo pour aller travailler ou vous balader ?

Pédaler au boulot

Nous sommes une majorité à utiliser la voiture ou les transports en communs pour aller travailler et à délaisser le vélo. Pourtant si les villes en font la promotion, c’est que ce moyen de transport est aussi non polluant.
Utiliser le vélo est un moyen de réduire l’émission des gaz à effet de serre et de réaliser des économies. Il est  gratuit. Le stress généré par les embouteillages et les difficultés à trouver une place de parking sont mis de côté.

Pour finir, les cyclistes le savent, ce moyen de déplacement permet d’exercer une activité physique quotidienne et ainsi de maintenir son capital santé.

Bike to work

Pour inciter les citadins à se déplacer de cette façon, des villes proposent des vélos en libre service et rivalisent d’initiatives sont mises en place. C’est le cas de l’initiative Suisse Bike to Work qui organise depuis 10 ans un défi qui consiste à utiliser le vélo un jour sur deux pour vos déplacements maison/travail.

Mais l’objectif premier est de montrer qu’il est facile d’utiliser un autre moyen de transport que la voiture et de sensibiliser sur ses avantages. L’édition 2015 de Bike to Work a été un véritable succès avec près de 52’541 participants. Concernant la consommation en cO2, l’équivalent de 1’581 tonnes aurait été économisé soit près de la quantité absorbée par une forêt de 126’000 arbres en un an.

Pour participer à l’édition 2016 ( 1er-30 juin ) il n’est pas trop tard mais il faut se dépêcher pour s’inscrire. Le prix à gagner n’est autre qu’un superbe MTB cycletech toll P1 d’une valeur de 4’499 CHF.
C’est simple, il vous suffit de vous rendre sur le site, de vous inscrire et de suivre les instructions.

Bike 4 Car

Initiative Suisse Bike 4 Car va encore plus loin et vous propose de laisser votre voiture pour quelques jours en échange d’un vélo électrique.

Le vélo pour s’amuser

Le vélo peut être un moyen de transport mais c’est aussi un moyen de s’amuser.

La journée du vélo de Lausanne

La journée du vélo Lausannoise ouvre sa 34 ème édition le 28 mai 2016. Une journée où la « mobilité douce » est à l’honneur. C’est simple il vous suffit de venir à vélo et de vous promener en suivant le parcours entre amis, en famille ou bien en solitaire. Le départ est prévu place de Mauvernay au Chalet à Gobet. Vous sillonnerez les routes des campagnes vaudoises et fribourgeoises pour une journée détente et plaisir.

Le SlowUp-Sur la route des vins

Le 05 juin 2016 se tiendra  la quatrième édition du Slowup Alsace. Sur la route des vins entre Sélestat, Châtenois et Bergheim et la Véloroute du Vignoble. De 10h à 18h, une journée sous le signe de la détente. Cette année, ” white dress code ” pour honorer les vins blancs d’Alsace. Au programme des animations, dégustations, de la musique et des activités pour les enfants. Les nouveautés : une promenade dans les vignobles le long de la Véloroute, des navettes SlowUp depuis Colmar et Strabourg par Obernai et aussi une campagne de Crowdfunding pour un ” SlowUp écolo.”

En Suisse, de juin à septembre 2016 suivez les parcours de la vingtaine de Slowup en vélo, à trottinette, en roller ou même à pied. Vous découvrirez de nombreux cantons dans des conditions optimales. La route vous est réservée, il n’y a pas de risque de collision avec les autos. Le parcours est jalonné de stand de réparation, de distribution de boissons et de produits du terroir, d’animations. L’atmosphère est familiale. Les parcours ne sont pas difficiles. J’ai testé avec des enfants de 8 ans, ils ont été enchantés. On le refera cette année.

Plus confidentiel : le vélo Polo

On avait trouvé une association de Vélo Polo à Bâle et une autre à Genève. Elles semblent ne plus être actives sur internet. Les images que nous avions trouvées sont impressionnantes. Si vous trouvez une trace d’une de leurs activités récentes, faites le nous savoir.

Zoom sur le vélo électrique

Pour pédaler moins et aller plus vite, le vélo électrique est une solution mais comment choisir le bon vélo ?

Les vélos électriques dit « lents » sont des cyclomoteurs qui peuvent atteindre jusqu’à 25 km/h avec une puissance moteur maximale de 500 watts. Il n’y a pas de plaque d’immatriculation et l’âge minimum d’utilisation est fixé à 14 ans. En revanche un permis de conduire catégorie M est requis jusqu’à l’âge de 16 ans.

Les vélos électriques dit « rapides » atteignent jusqu’à 45 km/h avec une puissance maximale de 1000 watts. De ce fait une plaque d’immatriculation et une vignette d’assurance sont demandées. L’âge minimum est fixé à 14 ans mais un permis de conduire de catégorie M est requis également à partir de 16 ans. Les cyclistes de vélos électriques doivent utiliser les pistes cyclables lorsqu’elles sont présentes.

Petit rappel des règles de sécurité

Le cycliste est plus vulnérable qu’un automobiliste et doit redoubler de prudence et de vigilance. Pour cela le cycliste doit respecter toutes les règles de sécurité dont dispose la Loi fédérale sur la circulation routière (LCR).

En moyen de transport ou en loisir, le vélo a de nombreux avantages alors profitez des beaux jours pour pédaler jusqu’au travail ou pendant les week-end !

Commentaires

  1. jpm says:

    plusieurs entreprise rémunèrent leurs employés qui vont au boulot en vélo ...

  2. Il manque quand même un peu de détails pratiques...
    Je vais au boulot à vélo tous les jours, sous la neige, la pluie ou le soleil. Mais les deux problèmes significatifs sont quand même :
    - Où laisser son vélo quand on travaille en centre ville ?
    - et surtout a-t-on la possibilité de se changer en arrivant au bureau ? Quand on pédale en pleine canicule, ou sous des trombes d'eau, on n'est pas tjs des plus présentables en arrivant ....

    Donc inciter à prendre le vélo c'est très bien, mais réaliser que c'est compliqué au quotidien parce que les structures ne suivent pas, c'est mieux !

  3. @cecile je viens de trouver ton message, il me semble que cet article "Frontalier ... à vélo" donne des conseils pratiques :
    http://frontalier.moncoachfinance.com/2011/05/velo-deplacement-geneve-mobilite-douce-1862.html

    Pour ce qui est du Parking à Vélo au centre de Genève Vélostation , celui de derrière la Gare Cornavin a l'air de bien fonctionner. Pour info, une deuxième Vélostation s'est ajoutée au bâtiment métallique de la rue Montbriant. C'est un local de 140 places sous les voies dans une arcade près du passage des Grottes.

    Pour les douches et les vestiaires, je n'ai pas d'idées, peut être aux bains des Pâquis ?

  4. Merci Andre1 pour la réponse. Pour ma part, j'ai un vélo pliant, donc la solution pour le vélo dans la journée, c'est plié sous le bureau :slight_smile:
    Par contre pour les douches.. vu que le but n'est pas non plus de prendre 1h de plus pour aller bosser ... Moi je me change en arrivant, mais sans douche !