Bonne année 2016 !

Bonne année 2016 !

En 2016 les frontaliers devront rester prudents et mobilisés pour défendre leur statut qui apporte beaucoup aux 2 pays qui les hébergent.En 2016 les frontaliers devront rester prudents et mobilisés pour défendre leur statut qui apporte beaucoup aux 2 pays qui les hébergent.

2015 restera dans les annales, quelle pression sur les frontaliers !

Après l’abandon du taux plancher en janvier jusqu’à l’étau de la double affiliation CMU / Lamal, en passant par les prélèvements CSG sur les revenus du patrimoine, l’incertitude sur l’imposition, la hausse brutale du taux de chômage en Suisse et la mutation en cours du marché du travail, en 2015,  le quotidien des travailleurs frontaliers se dessinait plutôt avec des tons de gris…

Pourtant, 2015 a également vu des éclaircies poindre à l’horizon !

Si la fin du taux plancher a eu des répercussions sur l’emploi des frontaliers de certains secteurs et changé la devise de paiement du salaire de certaines entreprises, il a également permis de gagner ponctuellement en pouvoir d’achat.

Aussi, nous observons depuis quelques mois que des médias suisses changent de discours sur les travailleurs frontaliers. On parle moins de risque de dumping salarial et davantage des compétences professionnelles des frontaliers. Elles sont valorisées et présentées comme un atout pour une Suisse qui peine a fournir ses besoins par le système éducatif académique et l’apprentissage.

Autre point positif également, nous avons vu en 2015 une mobilisation citoyenne sans précédent naître et grandir sur Le Forum des Frontaliers. Cette réaction à l’imbroglio de la double cotisation d’assurance maladie LAMal / CMU, a eu un large écho auprès des élus avec une audience au Sénat en novembre.

Nous vous avons exposé tout au long de l’année des initiatives concrètes en matière de mobilité locale, d’économie, de formation.
Elles sont lancées dans des communes et relayées par des associations. Elles facilitent le quotidien des travailleurs frontaliers suisses.
En 2016 nous en dénicherons d’autres, c’est important d’en parler parce que lorsque le principal intéressé contribue à trouver des solutions à ses problèmes, il y a plus de chances que ce soit pertinent !

Cette année encore nous serons à vos côtés pour vous informer sur les sujets qui concernent directement les frontaliers et nous continuerons à mettre en lumière les mutations, les tendances, les risques et les alternatives envisageables dans cet environnement en pleine mutation.

Merci !

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, en 2015,  nos articles ont été lus 650’000 fois, 20% de plus qu’en 2014.
Ces témoignages de confiance nous incitent, en 2016, à vous proposer encore plus d’articles en lien avec les problématiques qui vous concernent, mais également des sujets sur la vie pratique, la culture et les événements qui ponctuent l’année.

Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2016. Pour qu’en cette nouvelle année il y ait des éclaircies pour tous les travailleurs frontaliers, il nous faudra miser sur notre intelligence collective avec votre participation !
N’hésitez pas à interagir ici, à nous faire part des problématiques que vous rencontrez au quotidien, de vos idées, parce que c’est au plus près du terrain et de la réalité que les solutions se trouvent !

 

Toute l’équipe du Blog du Frontalier