650 concerts prévus à Genève pour la Fête de la musique

650 concerts prévus à Genève pour la Fête de la musique

- dans Loisirs
Leave a reply
FETE DE LA MUSIQUE 2007 A GENEVE DU 22 AU 24 JUIN 2007

La 24e Fête de la musique s’ouvrira à Genève dès le 19 juin au soir, et verra la renaissance de la salle de l’Alhambra. Des festivités qui se placent sous le signe de la diversité et de l’émotion, avec en prime une météo clémente !

Test grandeur nature pour l’Alhambra

En rénovation depuis presque trois ans, la mythique scène genevoise rouvrira ses portes au public pour la première fois le 19 juin, à l’occasion de la 24e Fête de la musique. Ce sera également l’occasion de tester l’acoustique de la salle avant l’ouverture de la saison en septembre prochain.

Le premier concert sera donné par Orioxy, un quatuor de jazz, à 20 heures 30, et sera suivi d’une représentation des rockeurs The Young Gods à partir de 21 heures 45. L’Alhambra accueillera également l’un des temps fors de la fête, le spectacle Brèves-movies interprété par les élèves des écoles de Confédération des Ecoles Genevois de musique.

The Young Gods, le groupe fribourgeois devenu une référence internationale.
The Young Gods, le groupe fribourgeois devenu une référence internationale.

Du classique au hard-rock, en passant par le reggae

Comme chaque année, la Fête de la musique à Genève propose des spectacles éclectiques qui combleront tous les goûts musicaux. 650 concerts sont prévus sur 36 scènes extérieures et intérieures entre vendredi soir et dimanche.

Sur la Rive Gauche, la programmation est concoctée par la Ville, mêlant musiques actuelles et classiques. La scène Bastions Réformateurs fera figure d’épicentre durant les trois jours.

Du côté de la Rive droite, les musiques électroniques seront présentes pour la deuxième année consécutive sous le Cycle de Montbrillant, avec un changement notoire pourtant, puisque cette année, l’association Headfun, organisatrice du festival Electron, sera aux commandes de la programmation.

Pour les amateurs de rock et de pop, il faudra se diriger vers la Crypte, à quelques encablures des Bastions Réformateurs tandis que la scène DJ se place à côté du Palais Eynard.

Flash-mob, silence ou lampadaires

En marge des représentations habituelles, les spectateurs pourront également participer à quelques propositions originales, et très tentantes.

Le samedi 20 juin, au Temple de la Madeleine, le collectif Eklekto célébrera… le silence avec son “Ode au Silence”. Plusieurs dizaines d’instruments usuellement associés à la puissance sonore se montreront sous un jour plus sensible et apaisé.

Au Parc Beaulieu, le projet “Street Light Orchestra” permettra aux visiteurs de vivre physiquement la musique en se promenant au cœur d’un orchestre philharmonique matérialisé par des lampadaires musicaux. Alliance de la musique classique avec des œuvres de Grieg ou Wagner et des installations interactives, Street Light Orchestra propose à chacun de découvrir toutes les subtilités sonores d’un morceau.

streetlightorchestra_©JP Kalonji

Rendez-vous le 21 juin à l’arrêt de tram 12, Place Neuve, à 11 heures 37 et devant la scène du Parc des Bastions à 16 heures pour une “flash-mob des familles” organisé par La Bulle d’air. La chorégraphie et l’entraînement sont disponibles sur Youtube.