L’aéroport de Genève mise sur la qualité de service

L’aéroport de Genève mise sur la qualité de service

- dans Mobilité
Leave a reply
geneve-aeroport

Avec un chiffre d’affaires de 403 millions de francs en 2014, en augmentation de plus de 7 % par rapport à 2013, GVA envisage sereinement l’avenir, et ses futurs investissements.

Cette plateforme a une nombreuse clientèle qui provient de la France voisine. Cette clientèle représente 30% du trafic local d’Easyjet et les 20% du trafic local  de Swiss. Pour ces deux compagnies, cela fait 2’200’000 passagers par an en provenance de France voisine !

Une bonne idée pour bien commencer son voyage : s’informer sur les changements à Cointrin.

De nouvelles mesures pour l’accueil et le confort

En 2014, l’aéroport de Genève a œuvré pour le bien-être de ses passagers en renforçant sa politique de qualité. Un comité a même été mis en place afin de déterminer les actions majeures et faciliter leur mise en place.

Le système d’évaluation en temps réel a été étendu. Désormais, ce sont 120 “Smiley boxes” qui jalonnent l’aéroport et permettent aux passagers d’évaluer les services de GVA. Présentes aux points de contrôle et dans les centres d’information depuis 2012, on les retrouve désormais aussi dans plusieurs points de vente et dans les sanitaires publics.

Dans le même esprit, l’aéroport a déployé différents services automatisés pour faire gagner du temps aux passagers. En jetée frontale, huit portes d’embarquement automatique sont fonctionnelles, Genève Aéroport a ajouté plusieurs guichets automatiques d’enregistrement des bagages qui, jusqu’à présent, faisaient défaut. L’installation de guichets supplémentaires est prévue pour 2015. Enfin, “Robbi”, le robot créé pour orienter les passagers dans la zone de retrait des bagages, voit ses attributions étendues : il peut dorénavant aller à la rencontre des passagers dans les espaces publics d’arrivée…

Parking de l’Aéroport Cointrin

Pour ceux qui ne peuvent arriver en transport en commun à l’aéroport, nous conseillons cette page qui permet en un coup d’oeil de visualiser l’offre de Parking de l’aéroport de Genève et, surtout, les places disponibles. Attention, le développement du nombre de passagers peut saturer la disponibilité des places. Pour les prévoyants, la bonne solution c’est de réserver sa place de parc à l’avance.

Amélioration du wifi gratuit

Pour répondre aux attentes des visiteurs, l’aéroport a fait passer son offre gratuite de wifi, de 60 à 90 minutes. Il est également plus facile de s’identifier et de se connecter au réseau : le système SMS reste disponible, mais s’ajoute désormais l’authentification par la carte d’embarquement ou une pièce d’identité. Enfin, la communauté scientifique et universitaire dispose d’un accès privilégié au réseau Eduroam.

L’appli gratuite GVApp propose de nouvelles fonctionnalités, comme le scan de carte d’embarquement, le suivi de vol ou encore l’activation de l’assistant de voyage.

Nouvelles enseignes et animations thématiques

Toujours dans l’optique de séduire les voyageurs et de diminuer le stress des passagers, Genève Aéroport cherche à développer son offre commerciale.

En 2014, l’arrivée de nouvelles enseignes, comme Victoria’s Secret, Marionnaud ou Manor Accessoires vient accroître la diversité des produits proposés tandis qu’un tiers des commerces existants ont été rénovés et/ou ré-agencés pour dynamiser la galerie.

Nouveauté également, Genève Aéroport s’adjoint désormais les services de plusieurs prestataires chargés de concevoir des animations originales. Spécialités suisses, chocolat de Pâques, manucure ou maquillage gratuits ne sont que quelques exemples des activités organisées en 2014. Les restaurants ont également participé, avec l’organisation de concerts, d’animations, et de soirées à thème.

110 millions de francs destinés à l’amélioration et la rénovation

La construction de l’Aile Est constitue sans aucun doute le projet majeur de l’aéroport de Genève dans les années à venir. Avec l’autorisation de construire obtenu en octobre 2014, le démarrage de la construction a enfin une date : premier semestre 2016 !

Elle remplacera le pavillon des gros-porteurs par un bâtiment à haute performance énergétique. Grâce à cette nouvelle aile, l’offre long-courrier pourra être étoffée.