Promesse d’emploi à la frontière bâloise pour les scientifiques

Promesse d’emploi à la frontière bâloise pour les scientifiques

- dans Marché de l'emploi
0
Un nouveau quartier frontalier dédié à la science
Un nouveau quartier frontalier dédié à la science

Un nouveau quartier dédié à la science se dessine à la frontière franco-suisse.

A l’issue de constructions gigantesques, vous serez peut être l’heureux élu pour travailler dans ce “Square de la science”.

 

 

 

 

La transformation de l’Areal Schällemäteli en un “Square de la science”

A quelques encablures de la douane du Lysbuchel et juste en face de l’arrêt “Kinderspital UKBB” du bus français en provenance de Huningue (ligne distribus 603), se dessine petit à petit le visage d’un nouveau quartier à la pointe de la science.

Ce quartier vous le connaissez sûrement déjà si vous allez au travail à Bâle en prenant le bus de Huningue ou Village Neuf à destination de l’arrêt bâlois Schifflände.

Vous le remarquez en passant devant les hôpitaux “Universitätsspital” et “Universitäts-Kinderspital beider Basel”.

Bientôt vous verrez s’ériger en plusieurs étapes quatre nouvelles constructions:

  • Un Biozentrum (centre de la Biologie)
  • Une bâtisse de l’ETH
  • Un nouveau département de biomédecine et de pharmacie

 

Le Biozentrum, tour de73 métres sur la Spitalstrasse
Le Biozentrum, tour de 73 mètres sur la Spitalstrasse

 

Et de nouveaux locaux avec notamment un département chimie et physique.

Patience, les travaux devraient au plus tard s’achever en 2017.

 

L'ETH, université de pointe zürichoise s'agrandit à Bâle
L’ETH, université de pointe zürichoise s’agrandit à Bâle

 

De nouvelles places pour les universitaires internationaux spécialisés dans le Life Science

Le domaine du Life Science est une spécialité de l’Université de Bâle.

C’est pourquoi elle a décidé de construire une tour de 16 étages de 73 mètres avec parking géant conçu également pour les vélos avec une capacité de 320 vélos !

Le coût ? 328 millions de francs suisses.

Il est prévu d’y accueillir 800 étudiants de toutes nationalités.

Le but est l’enseignement et la recherche dans le domaine des Life Science.

De nouveaux postes pour les blouses blanches

Si l’étendue des constructions laisse présager un besoin de ressources et un besoin de personnel qualifié, sachez que rien que dans le Biozentrum, 600 personnes y seront employées.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *