Reportage sur les frontaliers : France 2 recherche des témoignages

Reportage sur les frontaliers : France 2 recherche des témoignages

- dans S'installer
10
France 2 recherche des témoignages de frontaliers
France 2 recherche des témoignages de frontaliers

Dans le cadre de la préparation d’une émission Un Œil sur la Planète sur les travailleurs frontaliers, France 2 recherche une famille résidant en France et qui travaille en Suisse.

Ils cherchent également des frontaliers Français ou Suisses qui souhaitent acheter un bien immobilier dans le “genevois français”.

Si vous êtes dans l’un de ces cas et que vous acceptez de témoigner, veuillez nous contacter avec vos coordonnées (mail, téléphone…), nous ferons suivre cela à l’équipe de l’émission.

10 Comments

  1. Bon courage !

    Avant de parler de l’immobilier il faudrait également qu’ils parlent de la situation économique du bassin Genevois dans toute sa complexité!

    Peut être peuvent ils demander aux experts mandatés pour étudier la situation des travailleurs frontaliers en terme d’assurance maladie ! Ils ont l’air d’en connaître un rayon…. de vrais spécialistes! Par la même occasion, ils indiqueront également ou nous pourrons nous faire soigner !

    J’ai hâte de voir ce reportage….

  2. de préférence un exemple du pays de Gex aura plus de portée qu’un haut-savoyard…. désert médical, prix de l’immobilier faramineux…

  3. Question : pourquoi toujours Genève. Le canton de Genève s’est déjà la France. Ils pourraient aussi s’intéresser à l’Alsace !! Ah oui mais l’Alsace a le taux de chomage le plus bas de France (encore) et est trop orientée sur la locomotive allemande. C’est surement pas bon pour le moral des Français de Paris….

    1. Oui en fait ça serait bien aussi qu’on s’intéresse de plus près au régime particulier des Alsaciens… http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_local_en_Alsace_et_en_Moselle

  4. Qu’il s’interresse aussi a la loi sur l assurance maladie se serait plus que bien, et pourquoi pas au chablais/léman …. hate de voir le reportage !!

  5. Petite synthèse rapide …
    Les Frontaliers : pas vraiment appréciés par les Suisses (MCG + UDC) … Et quotidiennement jalousés par les Français … !!!
    Conclusion : Tout le monde les envie … Et eux, en ce moment, sont tous “malades” de rage…car ils sont en train de perdre leur assurance …

  6. @James Situation très bien résumée.

  7. Bonjour,
    Je rejoins le commentaire de Fabrice, Vu la proximité des Organisations Internationales, ONU, CERNE, OMC etc.. axes routiers vers Ge / Fr, assez directs, Gex souffre particulièrement de la flambée des prix de l’Immo, auquel s’ajoute notre désert médical valable dans les autres départements voisins.
    Maintenant l’actualité du jour et des jours à venir, c’est bien notre assurance santé, histoire que le gouvernement Français , sans âme, nous plume encore !!!!! C’est bientôt Noël, ne le laissons pas préparer la jolie Dinde de frontaliers

  8. Pour l’instant, rien n’est joué définitivement, malgré le rapport de “PRECONISATIONS” des 3 Experts mandatés par le Gouvernement Français. Le “Frontalier” est assez individualiste, donc il se réveille au dernier moment, malgré la lutte engagée par 6 associations et surtout les partenaires économiques principaux : Les Assureurs de droit privé, ou plutôt devrais-je dire : leurs représentants, à savoir les Agents Généraux et les Courtiers de la zone frontière dont les destins sont inévitablement liés et qui font du lobbying constant auprès des politiques : Demain, mercredi, nous faisons le siège de l’Assemblée Nationale à Paris, et Dimanche 20/10 il y a des manifestations de rue partout en Zone (Belfort, Alsace, Annemasse dès 10h30…). Il faut (pour une fois) être “SOLIDAIRE” pour nous faire entendre à l’orée de futures élections pour bien faire comprendre à plus de 100 communes que leur budget principaux relève du travail des Frontaliers et du reversement par Genève à leurs budgets sans lesquels elles ne fonctionnerons plus du tout !!!
    Perso, cela va faire un 1/4 de siècle que je travaille avec environ 60 % de frontaliers suisses pour qui je suis à leur service : Depuis le mois d’octobre écoulé, entre Gex, Annemasse et St Julien, en Haute-Savoie, il y a 22 Agences d’assurances qui ont fermées sur l’effet d’annonce du gouvernement socialiste, mais il en reste qui ont décidées de lutter malgré tout, au côté de leurs clientèles, dans un intérêt commun, avec tous les risques que cela suppose (suppressions d’emplois – 287 – etc…
    Nous sommes perçus par les Experts et les Gouvernements comme des “NANTIS” gorgés d’or au quotidien, alors que nous sommes un des derniers bassins économiques de France et stimulons au quotidien la consommation tous azimuts (biens/services/ immobilier/consommation en tout genre….) ce qui permet le maintien de milliers d’emploi en France (Revenu moyen Français = 2000 € / Revenu moyen Frontalier = 4000 €… Voilà ce qui a été retenu par les Experts, sans participer à la “solidarité” Nationale Française, notamment le fameux “trou” de la Sécu… Cela est à la fois injuste et révoltant, et il faut lutter solidairement contre ce gouvernement IDEOLOGUE qui nivelle vers le bas par son Apologie du “Pauvre”, et pour la protection de notre pouvoir d’achat mérité d’une part et pour la protection de nos familles d’autre part !!!

  9. Bonjour, il est vrai que dans toute la zone frontalière le prix de l’immobilier est comparable à celui des grandes villes françaises !

    Mais pour l’heure le première préoccupation des habitants c’est que la région du bassin genevois continue à tourner correctement.

    Et en imposant aux frontaliers de prendre la sécurité sociale en payant un pourcentage élevé (min 8%) de son salaire pour être assuré au stricte minimum, cela va vraiment nuire à tout le monde. ( Entreprise, Communes,…)

    L’Etat prône l’égalité pour tous !

    Mais il ne faut pas oublier que le code du travail Suisse est très différent !

    – La semaine de travail est de 40 à 42 heures !

    – Les congés payés sont de 4 semaines minimum !

    – Et surtout la retraite est à 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes !

    – Une personne peut être plus facilement renvoyé de son poste, par rapport au système français !

    Et de cela personne en parle, on compare juste le salaire des frontaliers et celui des français.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *