Taux des prêts en devise, juillet 2013

Taux des prêts en devise, juillet 2013

- dans Prêts immo
0
maison-soleil

Ce mois de juillet 2013 affiche une forte hausse sur les taux d’intérêt des prêts en devise de l’ordre de 0,20%.

En ce début d’été, les banques anticipent les hausses des taux directeurs (et freinent le volume de dossiers pendant les vacances d’été).

Néanmoins les conditions restent excellentes, sur la devise comme sur l’euro, pour un financement comme un rachat de prêt.

Les conditions de financement de prêt en devise

Hausse générale sur tous les taux (euro et franc suisse) et sur toutes les durées. Malgré la stabilité des indices, toutes les banques relèvent leurs taux de 0,20 à 0,30%.

Cette hausse des taux n’est pas assez marquée pour remettre en cause les financement (cela représente une hausse de 20€ par mois pour 200 000 € empruntés sur 20 ans).

Par contre, le durcissement des conditions de financement pourrait être un facteur de frein.
Les dossiers des secundo-accédants (ceux qui vendent leur premier bien pour acheter le deuxième) notamment deviennent très compliqués.

Dans un marché immobilier français orienté à la baisse les comités crédits, sont en effet très prudents dans l’octroi des “prêts relais”, ces prêts qui permettent de financer une partie de votre nouvelle maison avant la vente de l’ancienne.

A cela s’ajoute localement un contexte de taux de change défavorable pour les emprunteurs ayant souscrit un crédit avant 2011…

Les taux en devise de juin 2013 (région de Genève)

Taux fixe en devise

 15 ANS20 ANS25 ANS
Meilleur taux2,10%2,30%2,60%
Taux moyen2,40%2,60%2,85%
Hausse généralisée sur toutes les durées

Taux révisable capé +1 en devise

 15 ANS20 ANS25 ANS
Meilleur taux1,92%1,97%2,02%
Taux moyen2,40%2,50%2,60%
Les taux capés sont globalement orientés à la hausse

Taux révisable capé +2 en devise

 15 ANS20 ANS25 ANS
Meilleur taux1,65%1,75%2,20%
Taux moyen2,00%2,10%2,40%
En hausse sur l’été

Taux variable pur (taux libor)

Le LIBOR CHF 3 mois reste stable, à 0,019%, du coup les taux révisables purs ne se justifient que pour des durées très courtes.

La marge est semblable à ce que l’on trouve sur les taux capés limitant l’intérêt de ce type de taux (à partir de 1,35% + LIBOR).

Autres régions frontalières

Les autres régions frontalières affichent des hausses de taux similaires. Les conditions restent globalement les mêmes, avec quelques efforts pour les plus beaux dossiers.

N’hésitez pas à contacter notre partenaire indépendant, spécialiste du crédit immobilier frontalier pour toute question, le service est gratuit !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *