Taux de change EUR/CHF l’évolution pour 2013

Taux de change EUR/CHF l’évolution pour 2013

- dans Taux de change
0
franc_suisse_euro

Le taux de change euro / franc suisse a subit de nombreuses variations depuis le début de 2013.

Il a notamment plusieurs fois touché la valeur des 1,25 francs pour 1 euro.

Cette valeur qui peut sembler encore très basse au vu du taux de change historique, marque pourtant un vrai changement après une année 2012 qui a affiché un taux extrêmement stable autour de 1,21.

Bien qu’il soit impossible de prévoir les évolutions futures du taux de change EUR/CHF sur le long terme, nous allons voir quelles sont les prévisions des spécialistes et les tendances sur le sujet.

Un euro à son plus haut depuis 2 ans

Rappelons-nous, en 2011, suite à l’effondrement de l’euro et l’envolée du franc suisse, la Banque Nationale Suisse fixe un taux de change plancher à 1,20 franc pour 1 euro.

La BNS affiche une détermination marquée et renouvelée et indique être prête à des achats de devise “illimités” afin de maintenir son cours plancher.
L’action est payante : non seulement le cours se maintient au dessus du plancher mais la banque a récemment dégagé d’importants bénéfices sur ses opérations de change.

Après deux ans de calme relatif, les cours frémissent et l’euro semble reprendre des couleurs face au franc suisse. Le 21 mais il atteignait son plus haut niveau depuis 2 ans avec 1,2614 CHF pour 1 euro.

Cours eUR/CHF sur 1 an (05/2012 à 05/2013) on note la fin de la période de calme et la hausse marquée de l'euro.
Cours EUR/CHF sur 1 an (05/2012 à 05/2013)
On note la fin de la “période de stabilité” et la hausse marquée de l’euro.

 

Guerre des monnaies et goût du risque

Les économistes pointent plusieurs raisons à la hausse de l’euro.

Une “guerre des monnaies” se joue sur la scène monétaire internationale, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Chine et le Japon ont laissé leurs monnaies se dévaluer pour gagner en compétitivité.

Pour relancer l’inflation, le Japon a par exemple décidé d’injecter massivement des liquidités dans son économie. Le directeur de la banque nationale du Japon a ainsi annoncer, dans l’espoir d’enrayer la déflation, être prêt à “doubler sa masse monétaire” !

Premier effet, la volatilité accrue des cours de change, les taux varient beaucoup et rapidement dans cette période.

Deuxième effet, un phénomène d’achat sur l’euro. La BCE n’allant pas aussi loin dans ce “jeu de la création monétaire”, les investisseurs regagnent un peu de confiance envers la monnaie européenne.

Autre phénomène, les investisseurs sont de nouveau prêts à prendre des risques, et le franc suisse, valeur refuge par excellence, perd un peu de son attrait en cette période.

Analyse graphique et tendance du taux de change

Analyse graphique du taux de change EUR/CHF     (cliquez pour voir en grand)

 

Sur ce graphique on voit le taux de change des valeurs de début 2010 à mai 2013. La barre noire trace la “valeur support” de 1,25.

Ce taux de 1,25 a servi à plusieurs reprises de support à la baisse jusqu’à l’effondrement de l’euro en août 2011 qui a permis au cours de passer nettement sous cette valeur.

Le taux de change de 1,25 a alors servi plusieurs fois de résistance à la hausse après l’intervention de la BNS, le cours venant à plusieurs reprises buter contre cette résistance (on le constate clairement fin 2011 et début 2013).

On peut donc dire que le taux de change de 1,25 est un “seuil psychologique” fort pour les marchés. Pour la période présente, on peut dire qu’un franchissement marqué de cette valeur constituerai le point de départ d’une nouvelle marge d’évolution du cours entre 1,25 et 1,32.

Pour suivre le taux de change EUR/CHF au jour le jour n’hésitez pas à consulter notre page !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *