Les téléphones « double SIM » pour les frontaliers: un avantage financier certain !

Les téléphones « double SIM » pour les frontaliers: un avantage financier certain !

- dans Bons plans
11
De plus en plus de mobiles intègrent 2 cartes SIM : une solution intéressante pour les frontaliers

Le 10 juillet 2012, nous avons fait le point sur les offres des abonnements mobiles suisses et français.

Fort de son succès, voici un article complémentaire qui pourrait aider certains frontaliers à mieux lutter contre le roaming.

Pour les frontaliers qui veulent éviter de payer les frais de roaming, une des solutions serait de se munir d’un téléphone « double SIM », c’est-à-dire avoir deux lignes téléphoniques sur un même mobile.

Comment cela fonctionne

Avec 2 cartes SIM vous avec 2 numéros sur le même téléphone.

Quand vous recevez un appel, le téléphone indique quel numéro est appelé.
Quand vous appelez, le téléphone vous demande de choisir le réseau avec lequel vous souhaitez passer l’appel.

Cela n’élimine pas totalement le risque de roaming, vous ne pouvez toujours pas recevoir d’appel sur votre numéro français quand vous êtes en Suisse…
Mais lorsque vous souhaitez passer un appel, vous pouvez opter pour la solution la plus adaptée selon les réseaux disponibles, votre forfait etc…

Les téléphones « double SIM »

Les téléphones « double SIM » sont des mobiles conçus spécialement pour accueillir deux SIM de différents opérateurs.
Ces deux SIM insérées dans le portable fonctionnent simultanément et vous pouvez passer vos appels sans éteindre votre téléphone portable pour effectuer un changement de SIM.

Cette spécificité est apparue en Chine. Ces téléphones ont souvent le nom des grandes marques des téléphones habituels comme Samsung, Nokia, BlackBerry, Alcatel, Motorola, etc…

Pendant longtemps, il était rare de trouver un téléphone conçu directement pour accueillir deux cartes SIM, aujourd’hui, on en trouve très facilement.

Un adaptateur pour ajouter une carte SIM aux téléphones originaux

Pour des téléphones conçus pour accueillir uniquement une carte SIM, il faut se munir d’un « double adaptateur » (entre 10 et 40 euros).
Il relie les deux cartes SIM par une bande souple de circuits imprimés. On place un adaptateur dans l’emplacement dédié du téléphone et l’autre par-dessus la batterie. Une déclinaison de cette solution consiste à avoir les deux cartes SIM reliées à un adaptateur qui ira se loger dans l’emplacement du mobile.

L’option est moins pratique, car cela peut demander d’effectuer manuellement le “switch” de carte, et demandera de relancer son téléphone, mais elle reste intéressante pour veulent personnaliser leur forfait à leurs besoins.

SIMORE est un site suisse offrant des adaptateurs pour transformer des téléphones en double SIM. Les prix sont très attractifs, allant généralement de 54 francs suisses (40 euros) à 156 francs suisses (115euros) pour le plus cher.

Dans le cas où il faudrait réadapter la taille de la carte SIM selon l’adaptateur, Simore propose même une pince de découpe afin de les transformer en Nano SIM ou en micro SIM.

L’entreprise Simore développe depuis de nombreuses années des cartes à puce pour le domaine bancaire et des cartes SIM pour les opérateurs de télécommunication Mobile (il est le principal fournisseur de VISA et MasterCard).

Sélection de forfaits les plus avantageux pour les SIM

En Suisse

Sunrise : abonnements flatrate à partir de 30 frs par mois pour 12 mois selon les options choisies.

Orange : 40 francs par mois pendant 12 mois avec Orange Me : 30 minutes d’appels, SMS illimités et 1 Go.

Swisscom : abonnement Infinity comprend tous les réseaux téléphoniques suisses, les SMS illimités, de même que le surf sur internet à volonté et il varie de 59 à 169 francs par mois, selon les options choisies et la vitesse de navigation choisie.

En France

Free : 2 euros par mois pendant 12 mois. 2 heures d’appels avec SMS illimités. Forfait gratuit pour les abonnés Free.

Virgin Mobile : 9.99 euros par mois pendant 12 mois. Les SMS sont illimités et les appels en France aussi. De plus, il inclut 100 Mo d’Internet.

SFR : 14.99 euros par mois pendant 12 mois. 2h d’appel en France, SMS illimités et 500 Mo de données sur le réseau Dual Carrier.

Bouygues : 29.90 euros par mois pendant 12 mois. 2h d’appel vers la France. SMS illimités et 500 Mo.

Orange : 24.90 euros par mois pendant 24 mois. Appels vers la France illimités. SMS illimités. 260 Mo.

Il ne reste plus qu’à calculer le montant total de l’offre suisse et de l’offre française pour parvenir enfin à faire des économies !

Abonnement + carte prépayée

Le bon plan pour un frontalier qui a besoin d’être appelé sur Suisse (ou inversement) c’est de combiner abonnement et carte prépayée (prepaid).

L’abonnement vous offre les services nécessaires pour votre utilisation personnelle (données, SMS, appels…) et la carte prépayée permet à moindre coût d’être joignable de l’autre coté de la frontière, qui plus est avec un numéro Suisse !

La tarification est imbattable, par exemple :

  • Sur France, un forfait free 2€ mensuel avec appels, SMS et données
  • Sur Suisse, une carte prepaid à 30 francs pour recevoir vos appels…

Les offres transfrontalières

Si cette solution ne vous satisfait pas, alors vous pourrez toujours vous tourner vers l’offre frontalière de Transatel où deux numéros sont répertoriés dans une seule carte SIM.

Vous pourrez également penser à l’offre du Crédit Mutuel qui permet de n’avoir qu’un abonnement et un seul numéro. Il prévoit un forfait « roaming » d’une heure, ce qui signifie que vous pourrez recevoir 1 heure d’appels en Suisse sans qu’il y ait facturation supplémentaire.

Voir les détails des offres mobiles frontaliers.

11 Comments

  1. Merci pour cette étude et le bon résumé.

    Pour compléter tout de même la fin, l’offre de Transatel inclus le roaming Suisse vers France en appel, ce qui est bien pratique quand en tant que frontalier, on souhaite appeler depuis la Suisse un service en France, sans capter le réseau français.

    1. Tout à fait, nous l’indiquons dans le précédent article sur les offres “mobiles frontaliers”.

      Mais vous avez raison, il aurait été utile de préciser ce détail technique : pouvoir être joint sur son numéro FR et/ou CH alors qu’on est situé sur France ou Suisse.

      L’option double SIM est un “palliatif”, elle ne permet pas de recevoir d’appel sur son numéro FR/CH hors de la zone de réception du réseau concerné, ni d’appeler hors de cette zone sous peine de roaming…

    2. moi j’ai tenté Transatel, avec 2 numéros dans une seule SIM. Je ne regrette pas c’est pas mal car:

      – Lorsque je me trouve en Suisse, je suis joignable même lorsque je reçoit un appel sur mon numéro français.
      – J’ai qu’une seule facture

  2. Un Double Bravo pour cette analyse très concrète sur les Double SIM …

    Je vais enfin pouvoir me débarasser de mes deux téléphones … Pour une solution enfin logique … !!!

  3. Merci pour cette analyse.
    En effet cette solution est trop méconnue … pourtant si pratique !!
    Personnellement, je dispose d’un WIko (marque française dont tous les modèles sont double sim !!) http://www.wikomobile.com/ qui n’est malheureusement pas mentionnée dans votre article
    avec une carte Joe (réseau SFR illimité à prix cassé) et d’un prépaid Yallo sur réseau Sunrise en Suisse
    Je recommande le réseau SFR qui passe très bien sur Genève !

    Par contre je déconseille la solution “adaptateur” pas du tout pratique

    1. En effet nous avons entendu parler des derniers modèles de wiko (slim et king) et lu de bons retours sur ces produits.

      Ce ne sont pas les seuls mobiles double SIM du marché, peut être serait-il intéressant que nous fassions un article pour présenter quelques produits. C’est noté !

      1. Article très utile, mais j’aurais aimé un peu plus de précisions quant à la solution 1 abonnement français + 1 carte prépayée suisse. En effet, étant Français, avec une adresse de résidence en France (mais me rendant souvent sur Genève) il semble que les différents opérateurs suisses réservent leur offre prepaid à des personnes possédant une adresse postale en Suisse.
        Aucun opérateur ne propose de prepaid sans une adresse postale en Suisse ? Boris, comment avez-vous fait ?

  4. Solution perso (et je pense prendre un double sim pour alléger les poches):
    – sim Swisscom (prepaid, adresse française suffisante avec passeport mais impossible de recharger depuis internet). Facturation à la seconde/ max 60ct par appel et sms vers Fr. à 15ct.
    – sim Red/SFR à 12€ avec illimité vers fixes suisses, mais peu d’internet (50Mo)

    Ceci dit je pense aussi regarder l’offre Migro (Mbudget) vers la France.
    Le réseau SFr se capte bien du toit d’Uni Mail, du Lac, un peu à Nation et à Cornavin…

  5. Le problème avec Transatel, c’est que les SMS que l’on m’envoie sur mon numéro français ne sont pas transmis sur le réseau Lux! Je ne les reçois que lorsque je reviens en france!

    Oups, pardon pour ma mauvaise foi, c’est vrai qu’il y a aussi une commande “synchroniser” qui sert à les récupérer, mais je ne l’utilise pas parce qu’elle me plante le téléphone…

    Bon, maintenant, avec l’habitude, j’ai aussi des personnes qui me passent un petit coup de fil pour me dire “salut, je t’ai envoyé un sms” pour que fasse la petite manip 😛

    Donc, lisez bien les petites lignes du contrat, parce que ce vrai problème, ils ne s’en ventent pas nos amis de Transatel.

  6. je suis utilisateur de Transatel depuis 3 ans, et je dois dire que les dysfonctionnements sont légions:
    1) les SMS envoyés dans un numéro ne sont pas reconnus par l’autre
    2) souvent en dépit de cet abonnement des appels en roaming sont facturés, de manière incompréhensible
    3) ils ont récemment changé d’opérateur (maintenant orange) c’est encore pire ! je ne reçois même plus certains sms de la ligne active (par exemple emis vers la ligne sur lequel je suis)
    4) service de support technique dépassé
    je vais me désabonner, et recherche une autre solution, qui ne me semble pas exister (le concept transatel, s’il était opérationnel serait top…)

    1. Merci pour ce retour d’expérience intéressant !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *