Comparateur de primes LAMAL: seul le site de la confédération est fiable

Comparateur de primes LAMAL: seul le site de la confédération est fiable

- dans Assurance maladie
5
Les comparateurs privés sur internet ont-ils encore une raison d’être face au site de la confédération ?

L’assurance santé suisse, un sujet brûlant pour les résidents, mais aussi pour les frontaliers depuis que l’on parle de la fin de l’assurance privée.

Les assurés LAMAL ont l’opportunité de changer de caisse maladie en fin d’année, pour choisir une offre plus adaptée (franchise, médecin de famille…) ou moins chère. Pour cela, il existe plusieurs comparateurs sur internet.

L’Hebdo vient de publier un article sur ces comparateurs qui sont utilisés chaque année pour comparer pour des millions d’assurés les offres des assureurs.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la comparaison ne joue pas en faveur des comparateurs privés…

Les comparateurs de primes d’assurance LAMAL

Quand on parle de comparateur, on pense à Comparis.ch, pionnier et plus important site de comparaison de primes, ce site affiche une audience importante puisqu’il a réalisé en 2011 des comparaisons touchant 5,1 millions de personnes, soit 64% de la population suisse !

Bonus.ch est un concurrent privé qui fonctionne sur le même modèle que Comparis.

Enfin, le plus récent est le site Priminfo.ch, le site officiel de la confédération.
Gratuit et neutre, l’enquête démontre c’est le seul site dont l’information peut être jugée comme fiable.

Une comparaison partielle des offres

Les sites privés n’affichent par défaut qu’une partie des offres des assureurs.

Pour permettre la comparaison, sont affichées l’offre la plus chère et la moins chère, l’offre avec la meilleure et la moins bonne note puis la liste de toutes les offres dont l’assureur a un partenariat avec les sites.

Les sites privés mettent en valeur des offres qui ne sont pas forcément les plus avantageuses.

Ces sites étant juge et partie dans l’affichage des offres, comment faire confiance à leur classement ou aux “notes” et récompenses attribuées aux caisses les plus performantes?
Ces notes varient d’ailleurs d’un site à l’autre pour un même dossier et un même assureur…

Le site de la confédération compare l’intégralité des offres des différents assureurs de manière totalement neutre, ici seul le prix et le modèle d’assurance sont affichés, pour l’ensemble des caisses.

Pas d’offres pour tout le monde

Pour réduire sont tarif d’assurance, le plus simple est d’augmenter le montant de sa franchise.

On parle de “mauvais risque” (lorsqu’on choisit une franchise basse pour être parfaitement couvert) et de “bon risque” (lorsqu’on opte pour une franchise élevée).

Les compagnies recherchent en priorité le “bon risque”.
Le “bon risque” c’est les assurés qui souhaitent s’assurer avec la franchise maximale de 2’500 CHF autorisée par la loi.

Ceci se reflète totalement dans l’offre des comparateurs privés. Avec une petite franchise, impossible de demander une offre au travers de ces sites.

Même si les comparateurs privés rejettent la faute sur les caisses maladies, qui “ciblent” leurs recherches d’assurés au travers d’eux, c’est encore une fois l’assuré qui se retrouve floué.

Pour ce profil, le site priminfo.ch compare plus de 140 offres d’assureurs. En revanche, impossible de demander une offre en ligne, il faudra contacter l’assureur !

Pourquoi l’offre est-elle incomplète ?

Le business model de ces sites privés s’appuie sur le commissionnement qu’ils perçoivent par un assureur lors de la mise en relation d’un nouvel assuré.

Lorsque l’assureur refuse de commissionner le site, ce dernier supprime purement et simplement la possibilité de demander une offre sur son site, et n’affiche plus cette assurance dans sa liste des offres affichées par défaut.

Comparateurs privés, la fin d’un règne

On le voit, la création du comparateur de la confédération répond à un vrai besoin. Gratuit, complet, neutre, objectif… la liste est longue.

Les sites privés qui ne font qu’afficher les mêmes données transmises par l’Office Fédéral de la Santé Publique, vont devoir se mettre à la page s’ils veulent rester dans la course.

A ses débuts, Comparis a été vu comme un vrai progrès vers plus de transparence, le site garantissait une plus grande facilité de choix pour l’assuré et une meilleures lisibilité des offres.

Maintenant des critiques s’élèvent contre le coût que ces comparateurs privés imposent aux caisses maladies (estimé entre 60 et 100 millions de francs par an) ou contre le lobbying qu’ils déploient.

En septembre 2012, le département fédéral de l’intérieur a même déposé une plainte pénale contre le site Comparis, accusé d’avoir piraté le site de la confédération !
La société  s’est défendue en arguant que c’était l’acte isolé d’un de ses employés.

Nous avons fait notre choix, pour le calcul et la comparaison des offres de base d’assurance maladie suisse LAMAL, nous nous appuyons sur les chiffres fournis par le site priminfo.ch, et vous ?

5 Comments

  1. Vos informations ne sont pas du tout corrects: Aussi chez les comparateurs privés on trouve toutes les primes et le système de notes base sur l’experience des usagers (p. ex. sur comparis). En lisant votre article on a l’impression que vous n’avez jamais consulté les sites que vous critiquez.

    1. C’est vous qui m’avez mal lu Rolf.

      Comme vous le savez sur votre site la vue par défaut présente une sélection restreinte d’offres d’assureurs.
      Le site précise en revanche qu’il affiche par défaut “tous les produits pour lesquels il est possible de demander une offre” (les assureurs partenaires).

      Concernant les notes je ne fais qu’indiquer qu’elles varient d’un site à l’autre pour une même offre et un même assureur, si vous allez sur des comparateurs concurrents vous noterez ces différences.

      J’admet que ces notes sont attribuées par les assurés, mais elles sont chacune “internes” à chaque comparateur (d’où les différences).

      Etant donné que l’étude pointe des partenariats entre assureurs et comparateurs (ce que les responsables des sites confirment), l’utilisateur est en droit de se poser des questions quant à la pertinence de ces notes et ces récompenses. Ne pensez-vous pas ?

      1. meme dans la vu par defaut, on voit plusieurs caisses ou il n’est pas possible de demander une offre. vous juste cachez ce fait. concernant les notes, c est notes sont attribuée par les usagers de chaque site, c’est vrai. je crois pas que le partenariat entre sites et assureurs a un effet. selon votre logique les caisses avec partenariat auraient des meilleurs notes que celles sans partenariat. allez voir sur les sites. ceci n’est pas le cas. c’est pour ca que je vous demande si vous avez deja vraiment consulté les sites. on lisant votre article et votre commentaire ci-dessus j’en doute.

        1. J’admire votre insistance à défendre comparis, mais vous me faites dire ce que je n’ai pas dit.

          Je reprends mon cas simulé sur votre site, la vue par défaut m’affiche seulement 5 des 20 premières offres de la vue détaillée, dont des offres avec des meilleures notes que celles présentées dans la vue par défaut.
          Ce qui m’a fait dire “Les sites privés n’affichent par défaut qu’une partie des offres des assureurs.”, en quoi ai-je tort ?

          Je n’accuse nullement ces sites de manipulation des notes, je conçois fort bien qu’elles sont fournies par les usagers.
          Mais le fait qu’il y ait un partenariat rémunéré avec certains assureurs peut laisser en doute chez l’utilisateur quand à la pertinence de ces notes, vous le dites vous-même “je ne crois pas que le partenariat a un effet”.

          Avez-vous lu l’enquête du magazine l’Hebdo ? Que pensez-vous des deux points qui ont été abordés :
          Le lobbying de Comparis qui y est décrit. Comparis animerait un “groupe de réflexion” qui regroupe 5 hommes politiques.
          La limitation des demandes d’offres pour les particuliers qui choisissent des franchises basses.

  2. Bonsoir
    Je n’ai pas d’autres moyens d’entrer en contact avec vous c’est pour cela que je vous envoie ce mail en espérant qu’il aboutira à une relation d’affaire. Je vous fais par la même occasion toutes mes excuses concernant les désagréments que ce mail pourrait vous causer. Je voudrais porter à votre attention que je peux vous faire un prêt particulier allant de:
    5.000€ jusqu’à 1.000.000€ remboursable sur 10 ans (à discuter) à 4% d’intérêt l’an. Je dispose d’un compte où je verse mes indemnités de mission et mon salaire en particulier. J’entends faire tourner le dit compte.
    Vous avez besoin de faire un prêt, veuillez noter les domaines dans lesquels je peux vous aider:
    * Financer
    * Prêts immobiliers
    * Prêts à l’investissement
    * Prêt automobile
    * Dette de consolidation
    * Marge de crédit
    * Deuxième hypothèques
    * Rachat de crédit
    * Prêts personnels
    Vous êtes fiché interdit bancaire et vous n’avez pas la faveur des banques, ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d’argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises.
    Alors si vous avez besoin de prêt n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur mes conditions. Veuillez me contacter directement par émail
    Ballanger_laurent@aol.fr
    Merci à vous lire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *