Suisses “chassés” du marché lémanique ? Bienvenue en France voisine !

Suisses “chassés” du marché lémanique ? Bienvenue en France voisine !

- dans Marché immobilier
6
Extrait du reportage : "Je n'aurais jamais pensé finir sur France, mais nous avons été très bien accueilli"

Un récent reportage de la TSR présente “les nouveaux colons de l’arc lémanique”.

Ce sont, selon les journalistes, ces expatriés et employés de grandes multinationales qui poussent les habitants hors leur région suisse d’origine.
Le reportage parle “d’exil forcé des suisses”.

L’augmentation des prix de l’immobilier rend de plus en plus difficile pour les suisses de la classe moyenne, de se loger dans l’Arc Lémanique. Ces suisses chercheraient alors à s’installer en France voisine.

La croissance du nombre des achats immobiliers en France par des ressortissants suisses est confirmée par des notaires français.

Acheter en France voisine permettrait de bénéficier du meilleur de la Suisse et de la France voisine ?

Continuez à bénéficier des avantages suisses

En vous installant en France voisine vous ne perdez pas les avantages de la Suisse :

  • Vous conservez votre revenu en devise forte
  • Vous bénéficiez d’un taux de change élevé et d’un taux d’intérêt réduit
  • 2ème pilier, 3ème pilier, votre épargne Suisse peut être mobilisée sur le projet

Les plus de la vie quotidienne

La vie quotidienne en France voisine présente de véritables avantages :

  • Niveau de prix, les prix à la consommation sont comparativement bas en France voisine
  • L’enseignement primaire en France voisine est jugé d’excellente qualité
  • Protection maladie, ceux qui ont eu des difficultés à obtenir en urgence un rendez vous avec le pédiatre de leur enfant un samedi à Genève, sauront ravis de savoir que le médecin de famille ou le pédiatre de France voisine a souvent une grande disponibilité.

Pour réussir son déménagement, encore faut-il s’y préparer !

Activez les points forts du Crédit hypothécaire en France

En vous installant en France voisine, vous bénéficiez des points forts du crédit immobilier et du crédit hypothécaire en France :

  • Prêt à taux fixe, vous bénéficier d’un taux fixe avantageux sur toute la durée du crédit
  • Frais de remboursement, les frais de remboursement anticipé sont limités par la réglementation
  • Apport, un apport inférieur à 20% est possible

Réduisez votre endettement, et amortissez !

En Suisse, l’un des moyens de réduire ses impôts est d’avoir une dette importante.

En France, les banques réservent leurs meilleures offres aux particuliers sans endettement.

Contrairement aux pratiques de son gouvernement il est attendu de l’emprunteur français un endettement très faible.
Alors que l’emprunteur suisse sera encouragé à ne pas amortir son capital, un achat sur France sera amorti en totalité sur 20 ou 25 ans.

Evaluez l’offre des Banque Françaises

Les Banques françaises sont les banques qui offrent aujourd’hui les meilleures conditions en région frontalière.

De plus, de nombreuses banques suisses refuseront de financer un achat sur France, il vous faut donc étendre la recherche de financement aux banques françaises.

Ajustez votre apport

Les Banques françaises permettent d’emprunter avec moins de 20% d’apport.
Elles réservent néanmoins leurs meilleures offres pour les particuliers qui ont un apport supérieur à 20% .

Le financement optimum sera obtenu en ajustant au mieux son apport, et en absence de trésorerie, le jeune emprunteur, trouvera souvent un intérêt à utiliser son 2ème pilier.

Dans tous les cas, il convient de se faire conseiller par un professionnel. Plus qu’un de financement, c’est une question de fiscalité, de démarches et de formalités administratives…
Notre partenaire sur Genève peut vous aider à y voir plus clair dans votre projet.

6 Comments

  1. Excellent article comme toujours…
    Il serait trés intéressant également de connaitre les différences de crédit en Suisse.

    1. Merci fefal !

      Nous avions survolé la question des prêts hypothécaires suisses sur cet article : http://frontalier.moncoachfinance.com/2011/05/conseil/le-principe-du-pret-en-devise-1840.html

      Mais vous avez raison, nous devrions faire un dossier plus complet sur les offres de crédit hypothécaire suisse, notamment sur les types de projets finançables et sur les spécificités du crédit par rapport à l’offre de crédit sur France.

  2. super je suis française et je suis tombé par hasard sur ce blog ! c’est attérant, nous on travaille avec des salaires de français moyen et on arrive pas à se loger sur le Genevois, l’arc lémanique grace à ces putains d’accord frontaliers. Alors restez chez vous, nous aussi on en a marre des profiteurs !

    1. Ces “putains d’accords frontaliers” font vivre 60 000 travailleurs rien que pour le canton de Genève.

      Je ne dis pas que la région ne manque pas d’une politique d’accès à la propriété plus ambitieuse, mais fermer les frontières ne me semble pas une solution viable.

  3. on pourrait dire la meme chose des francais travaillant en suisse, restez chez vous non?

  4. de plus , se sont surtout les cadres de multinationales basé en suisse qui font grimpé les prix en france et ainsi qu’ en suisse! C est pour ca que le suisse moyen est obligé de partir si il veut espérer pouvoir donner une vie decente a leur enfants, ce n’est pas plaisir, ce n’est même plus un choix!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *