Franc suisse / Euro : vers un relèvement du plancher de 1,20 à 1,25 ?

Franc suisse / Euro : vers un relèvement du plancher de 1,20 à 1,25 ?

- dans Taux de change
0
Le change remonte depuis plusieurs jours suite à une rumeur de hausse du plafond

Depuis 2 jours le Franc suisse cède du terrain face à un euro pourtant en chute libre.

La raison semble en être que les marchés n’excluent pas un relèvement du cours plancher fixé par la BNS (le “peg”) à 1,25 franc pour 1 euro.

La Banque Nationale Suisse s’est montrée très offensive dans ses actions, avec succès.
Face aux derniers indicateurs qui semblent montrer un ralentissement de l’économie suisse, elle peut être tentée de remonter le blocage du taux de change.

Des rumeurs courent donc sur une probable révision du taux et cela agite les marchés qui ne semblent pas décidés à se mettre en travers de la route de la BNS !

Le poids de la BNS

Pour l’instant personne ne sait combien la BNS a dépensé pour maintenir son blocage du taux de change.

L’annonce a eu un impact très fort. Selon les spécialistes il est possible que la Banque Nationale n’ait pas tellement eu besoin de “faire tourner la planche à billet” pour stabiliser le cours annoncé.

Pourtant avec la situation en Europe qui semble continuer de s’aggraver, en cas d’un défaut de paiement de la Grèce par exemple, il se pourrait qu’elle doive acheter “l’équivalent de plusieurs centaines de milliards de francs en euro” selon un spécialiste des devise d’UBS.

Vers un fonds souverain suisse ?

Avec des réserves de changes historiques, les milieux financiers et les collaborateurs de la BNS disent réfléchir à l’instauration d’une structure pour gérer les milliards en réserves de devises accumulés par la banque.

Une sorte de “fonds souverain” ou “fonds de stabilité” donc, comme certains pays en ont déjà mis en place. L’idée est pour l’instant loin de faire l’unanimité à Berne.

Un plan “franc fort” validé par la confédération

Le conseil national a approuvé mercredi 21 septembre un projet du conseil fédéral pour lutter contre les effets directs du franc fort.

Première mesure en vue, l’allocation d’un demi-milliard au fonds de l’assurance chômage.  Le secteur de la technologie et la recherche recevra quant à lui une enveloppe de 212,5 millions de francs.

D’autres mesures sont en discussion, et ces deux premières passeront les votations le 30 septembre. Le cas échéant l’argent sera immédiatement débloqué.

Suivre l’historique du taux de change

Pour suivre le taux de change en direct et l’historique sur les dernières semaines vous pouvez vous rendre sur nos pages :

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *