La BNS envisage de lier le franc à l’euro

La BNS envisage de lier le franc à l’euro

Quelle sera la réponse des marchés aux annonces de la BNS ?

Un membre de la direction générale de la BNS interviewé dans le temps sur l’appréciation du franc a indiqué qu’il n’était pas exclu que le franc soit “arrimé” à l’euro.

Une mesure drastique et complexe à mettre en oeuvre mais apparemment pas éludée par les dirigeants de la BNS.

Ceux-ci indiquent tout de même qu’une telle mesure serait forcément temporaire :

«Il peut se représenter un lien temporaire avec la monnaie unique européenne, aussi longtemps que la mesure est compatible avec la stabilité des prix à long terme»

La précédente action de la banque fédérale (accroissement des liquidités et baisse des taux d’intérêts) n’avait eu qu’un impact limité sur le taux de change. Pourtant la BNS n’exclue pas un second round :

«La politique monétaire extraordinairement expansive est justifiée dans la mesure où il n’existe pas d’effet inflationniste à l’horizon de nos prévisions»

MAJ 6 septembre 2011 : l’annonce a été faite aujourd’hui même !
Le cours va être “fixé” à 1,20 CHF pour 1 euro.


La réponse des marchés ne s’est pas faite attendre, l’euro a bondi de plus de 5% face au franc dans la journée.

Cours du 11 août 2011, la réponse des marchés à l'annonce de la BNS ?

1 Comment

  1. L’économie Suisse est liée étroitement à celle de l’EU et notamment à celle des pays limitrophes: France et Allemagne (L’Italie étant dans une situation alarmante). Ces deux pays sont théoriquement les piliers de l’Union Européenne.

    La dévalorisation du francs Suisse bien que tardive est nécessaire car elle agit à la fois comme régulateur de la zone Euro, (bien qu’elle n’en fasse pas partie) et protège par la même occasion l’économie helvétique. (surtout le maintien des exportations)

    L’engrenage est en marche et la planche à billet de la BNS n’aura pas de limite, tant que la zone euro ne se sera pas débarrassée de ces parasites. En effet les critères de convergences d’accès à la zone Euro ont été sacrifiés sur l’autel du dieu finance au point que certain pays européens ce sont vu entrainés dans une aventure cauchemardesque. (Espagne, Irlande, Grèce pour ne citer qu’eux)

    il ne reste plus qu’à observer la dernière valeur refuge européenne s’écrouler, le francs

    demain un euro sera égal à 1.40 franc dans le meilleur des cas.

    Le système financier actuel sera réformé ou disparaitra et cela avant la prochaine décennie.

    Bonne spéculation bande de c…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *