Bloquer le taux de change : comment ça marche ?

Bloquer le taux de change : comment ça marche ?

- dans Taux de change
8
Comment fonctionne une garantie de change entre le franc et l'euro ?

Comment fonctionne une opération de couverture de change ?

Comment votre banque s’y prend-t-elle pour vous garantir un taux de change constant sur 1 an ?

Nous avons reçu récemment énormément de commentaires ou de questions sur le sujet, nous allons donc tenter ici de décrire simplement en quoi consiste une opération de garantie de change.

Qu’il s’agisse d’une couverture “rapatriement salaire” ou d’une garantie change pour un crédit en devise, l’opération sous-jacente est la même : la banque va établir un contrat à terme.

Note : Cet article a été rédigé grâce aux informations et à la participation de notre partenaire courtier en crédit immobilier sur Genève. Nous le remercions.

Qu’est ce qu’un contrat à terme ?

Le contrat à terme est désigné en anglais par “futures”, un nom approprié pour désigner cet instrument financier.

L’objectif historique d’un contrat à terme est de définir à l’avance le prix d’une production.

Cela permet de se prémunir des risques d’effondrement des cours.
Mais cela empêche  au vendeur de profiter d’une éventuelle hausse des prix.

Un contrat porte sur 3 éléments :

  1. un marché donné (ici un marché monétaire)
  2. une échéance donnée (par exemple 1 an)
  3. une quantité (le montant d’une transaction immobilière ou 1 année de salaire)

Bloquer son taux de change

Ce type de contrat est tout à fait approprié pour se couvrir d’un risque de change. Votre banque va passer sur le marché un contrat à terme entre le franc suisse et l’euro pour “bloquer votre taux de change“.

Prenons l’exemple d’une garantie “rapatriement salaire”, vous choisissez quel montant de votre salaire sera couvert (prenons 2.000 francs par mois), la banque va donc souscrire un contrat portant sur 12 x 2.000 = 24.000 CHF sur le marché. En échange elle va vous garantir 21.800 € en échange (cours de 1,10).
Vos 12 prochains salaires seront ponctionnés de 2.000 francs et vous toucherez 1.818 € en échange.

Une fois l’opération passée sur le marché, elle devra être débouclée à la fin de l’échéance, la somme engagée devra être intégralement payée.

Renégocier son taux de change

Une couverture de change est donc une opération contraignante et “définitive”. Une fois que le contrat est passé, il n’est pas possible de le modifier.

Stopper une position avant la fin du contrat (et donc le réglement total de la dette) a un coût que la banque vous répercutera.

Si vous souhaitez absolument renégocier un contrat il ne doit vous rester que quelques mois dessus sinon le coût sera trop important pour justifier une renégociation.

Dites vous toujours que la couverture joue dans les deux sensaujourd'hui l'euro a repris 5 centimes en quelques heures !

Idées reçues

Voici quelques réponses à des questions que nous avons reçu :

“Ma banque me prend énormément d’argent maintenant que le cours a perdu 0,13 !”

> La banque ne gagne ni de perd d’argent sur cette opération, elle a passé un contrat défini par avance, ce n’est pas elle qui vous “vend” ses euros au jour le jour.

“J’ai acheté ma maison sur France, mais maintenant que le taux a tant baissé je dois renégocier mon crédit.”

> Si vous avez souscrit un prêt en devise, la garantie de change s’est faite au début du prêt. Un contrat à terme a été passé pour acheter les euros nécessaire à l’achat sur France. Maintenant votre dette est en francs suisses, vous ne pouvez plus jouer sur le taux de change.

“Ma garantie de change m’a coûté 50€ le mois dernier, cela vaut le coup de remettre 50€ aujourd’hui que le cours a baissé de 0,10 !”

> Ces 50€ ne sont pas le coût du contrat mais de l’opération que vous facture votre banque. Si vous cassez un contrat aussi récent, il va vous en coûter très cher (vous allez devoir payer cette différence de taux de change).

8 Comments

  1. Bonjour, je viens vers vous pour obtenir quelques conseils.

    J’ai 26 ans et je travaille en suisse, je suis frontalier.

    Le taux de change étant actuellement tres attractif, je recherche actuellement un bien immobilier a acquérir.
    J’ai repéré un appartement sur plan, donc livré neuf dans 1 an, a 200000 euros.
    En voyant large pour le taux, cela me reviendrait a un credit de 240000 chf pour un taux de change a 1,20.
    Etant en vacance lundi soir pour deux semaines, je compte annuler une partie de ces vacances pour me consacrer a cet appartement que je souhaiterais acquérir.

    Mes questions sont:

    Malgré que le taux chf soit particulièrement intéressant, y a t’il tout de meme des risques, meme si je pense qu’il faut acheter les devises lorsqu’elles sont basses….

    N’est ce pas plus sage de patienter et de partir en vacances pour voir comment la situation évolue au niveau de l’euro avant de realiser cet achat?

    Apres les decision de Berne d’injecter des milliard pour faire baisser le francs qui a eu son effet sur celui ci, je constate que maintenant c’est l’euro qui continu a chuter et ca reequilibre la balance a la baisse pour le taux chf/euro.
    Que pensez vous de cette situation? Meme si vous n’êtes pas magiciens, pensez vous que la baisse du taux de change continuera?

    Si vous avez des conseils sur le financement de cet appartement, je prends volontiers vos conseils.

    Merci beaucoup.

    1. Bonjour Ludovic,

      Il y a toujours un risque de change. Même si le prêt est fixé sur toute la durée il faut prendre en compte un taux futur à la revente qui peut impacter votre opération dans un sens comme dans l’autre.
      Aujourd’hui, de l’avis général, le taux est historiquement bas, donc ce risque semble être plutôt une opportunité.

      Concernant l’évolution, je me garderai bien de faire des prévisions. La première intervention de la BNS n’avait eu “aucun effet”, la seconde a eu un vrai effet. La marge de manœuvre restante est faible mais réelle.

      Il faut bien voir qu’un crédit n’est pas un produit financier destiné à spéculer sur une monnaie.
      Cela peut représenter une vraie opportunité (un achat à 1.20 et revente à 1.50 donnerait une belle plus-value qui plus est non imposable) mais ce n’est pas un produit “liquide”, vous ne pouvez pas fixer simplement le taux de change, et la revente est dépendante du marché immobilier.

      Il faut déjà définir l’objectif de votre achat : résidence principale, investissement locatif… Selon ces choix les financements seront différents, les risques aussi….

      Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à contacter notre partenaire spécialisé sur ces questions de financement (gratuit).

  2. Bonjour Thierry,

    Je viens de decouvrir ton article qui est tres interressant.
    Je devrais etre en position de realiser une belle transaction immobiliere en suisse d’ici 6 mois, et je compte acheter une maison en france avec le benefice.
    Sais tu si il serait possible de racheter des obligations a terme passées en aout avec ce taux chf/eur tres avantageux ?
    Je pense qu’il doit exister des ententes “win/win” ou celui qui revend ses obligations les vends un peu plus chere mais toujours avantageuses pour celui qui les achete, non?

    merci pour ton aide

  3. mireille nicolier

    bonjour, je suis frontalières. Et je souhaiterais acquérir un bien en francs suisse. La question que je me pose, est:”en prenant en compte le taux de change attractif du moment,serait-il judicieux de bloquer le taux de change du prêt sachant que j’empreinte sur 25 ans?!

    1. Comprenons ce dont on parle :

      Durant toute la durée du prêt, votre taux de change sera forcément fixé car le transfert EUR -> CHF aura été fait, en gros vous remboursez chaque moi des francs, pour une dette en francs, le taux de change n’intervient plus.

      Dans votre cas, on parle d’une garantie de change pour la période entre maintenant et le déblocage effectif des fonds.

      Si vous faites construire je vous invite fortement à mettre en place une garantie de change qui sécurisera votre investissement.
      Si vous achetez dans l’ancien, alors cette garantie de change ne couvrira que la période entre aujourd’hui et le déblocage (1 à 2 mois) c’est donc à vous de voir si une garantie est nécessaire pour une période aussi courte (le risque de variation étant réduit).

  4. Bonjour,

    J’arrive a echéance de ma vente a terme sur mon taux de change. si je renouvelle mon contrat de vente a terme est-ce que je garderai le même taux qu’actuellement ?

    1. Non, vous ne conserverez pas le taux actuel, c’est le taux de change du jour de l’opération qui sera appliqué.

  5. Bonjour,

    Avec un cours autour des 1.12 actuellement , que conseillez vous ? Repartir sur un an avec un taux de change garanti de 1.12 ou ne pas faire de blocage de taux de change ?
    Merci pour votre reponse

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *