Frontalier … à vélo

Frontalier … à vélo

- dans Mobilité
5
Archamps - Genève à vélo

Genève et ses environs proposent de nombreuses pistes cyclables.

Le 15 mai 2011, la votation sur la mobilité douce a été acceptée. Cette votation prévoit notamment d’améliorer le réseau de pistes cyclables. L’amélioration va porter sur la taille du réseau et sa qualité.

Les travaux engendrés vont entraîner de nouveaux et nombreux bouchons pour les années à venir.

C’est le moment d’envisager de devenir un frontalier à vélo.

Distances et dénivelées

En étudiant la carte de Genève, on se rend compte que plusieurs communes frontalières sont à des distances permettant l’emploi du vélo comme moyen de locomotion.

Ainsi les distances pour accéder au centre de Genève sont de :

Commune Distance
Fernay Voltaire 8 km
Saint Julien en Genevois 12km
Archamps 10 km
Collonges-sous-Salève 9km
Gaillard 5km
Ambilly 7km
Annemasse 10 km

 

Toutes ses communes sont accessibles dans un délai raisonnable. Selon le point de départ de votre trajet et la dénivelée associée vous pouvez envisager d’utiliser un vélo simple ou un vélo avec assistance électrique.

Pistes cyclables 2011 et évolutions prévues pour Genève (cliquer pour le détail)

 

Vélo simple ou avec assistance électrique (V.A.E.)

Pour les communes accessibles avec une dénivelée et une distance relativement faibles (Ferney Voltaire, Gaillard, Ambilly) un vélo simple suffit.

Dès que la distance s’allonge le vélo avec assistance électrique peut s’avérer nécessaire pour une utilisation quotidienne. Le vélo électrique offre une assistance qui limite l’effort à fournir. Vous pouvez ainsi garder une vitesse importante (maximum 25 km/h en assistance) sans arriver en sueur au bureau. Le temps de transport est équivalent au temps en voiture.

La périodicité de la recharge dépend du trajet. Généralement, la recharge n’est pas nécessairement quotidienne.

Économies

Un trajet de 10 km, correspond à 100km par semaine. Le même kilométrage effectué  avec une voiture compacte coûte 50 € (barème fiscal pour une 5 CV = 0,536 € / km). C’est 200 € d’économies mensuelles.

En étant bien habillé, vous pouvez utiliser un vélo quasiment toute l’année et donc économiser de belles sommes.

Autres avantages

Le vélo présente de nombreux avantages:

  • pour la santé : l’activité physique quotidienne diminue le risque de maladie grave,
  • écologique : très peu de consommation d’énergie fossile,
  • décongestion des réseaux de transport.

Retour d’expérience

Pour ma part, j’utilise un vélo électrique pour réaliser un trajet d’environ 10km depuis Archamps avec 150m de dénivellée. Mon trajet dure un peu moins de 25 min à l’aller (descente) et un peu plus de 25 min au retour (montée). L’assistance électrique lisse complètement la pente.

En 2 ans, j’ai réalisé 5000 km et l’achat d’un bon vélo électrique en supplément de la voiture dont je disposais déjà a été entièrement remboursé par les économies.

Si vous utilisez actuellement votre voiture pour effectuer un trajet depuis les communes précitées vous pouvez faire le même choix.

Pour vous accompagner dans ce choix, je vous conseille de passer par EasyCycle.
Spécialisés dans les vélos à assistance électriques, ils disposent d’un large choix. Je vais au magasin de Genève (Av. d’Aïre 52) où l’accueil est toujours chaleureux et les conseils de valeur.

Liens

5 Comments

  1. Salut frontalier , je voudrais laisser un commentaire pour dire que je trouve quand même étonnant que pour une ville comme Annemasse, les réseaux de piste cyclables sont quasi inexistant ! J’ai pu constater les embouteillages au petit matin a l’entrée de Genève et franchement je pense que ce serait vraiment une bonne chose de développé tout ça !

  2. Complètement d’accord.

    Le vélo pourrait fortement améliorer les conditions de circulation en bordure de Genève. Malgré ça il est trop délaissé du côté français de la frontière. Sur les 26 kms que je fais chaque jour, les 2 seuls sur route sans piste sont en France. Dommage!!!

    Les élections municipales auront lieux en mars 2014. C’est le moment de demander aux listes qui se présentent de s’engager vers une amélioration de la mobilité. Le développement des pistes cyclables en fait partie.

  3. Pingback: Genève, trop dangereuse pour les vélos ? | Le blog du frontalier

  4. Bonjour Gaetan,

    Je vais bientôt devenir frontalier et j’étudie sérieusement la possibilité de faire le trajet Archamps/Genève en vélo. La distance ne m’inquiète pas tellement, c’est surtout la sécurité sur la route pour les cycliste, la pollution, les intempéries… comment avez vous ressenti cela ?

    Merci pour votre retour.

    1. Il y a 4 mois qui sont difficiles au niveau de la météo. Pour le reste, ça se fait bien.

      Pour information, il y a une aide à l’achat d’un Vélo à Assistance Électrique proposée par la commune d’Archamps: http://mairie-archamps.fr/document/actualites/actualite-197.pdf

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *