Le principe du prêt en devise

Le principe du prêt en devise

- dans Prêts immo
0
Acheter un bien en France avec un prêt en devise

Tous les frontaliers ont entendu parler des prêts en devise, solution intéressante à plus d’un titre.

Ces solutions concernent les Français qui travaillent dans un état limitrophe hors de la zone Euro. Ils se reconnaissent généralement dans le terme de “frontaliers” .

Cet article concerne également les étrangers qui souhaitent acheter en France voisine.

Les conditions de crédit varient grandement d’un pays à l’autre et l’avantage de ces emprunteurs réside dans le la possibilité qu’ils ont de choisir la meilleure offre.

Nous allons tenter de faire une synthèse du principe de ces prêts en présentant le cas du prêt en francs suisses.

Principe du prêt en devise

Un emprunteur qui est salarié à l’étranger souhaite pouvoir régler ses mensualités de crédit dans la devise avec laquelle il est payé. Il va donc contracter un prêt en devise auprès d’une banque du pays ou -plus généralement- d’une banque française.

Le montant emprunté va être converti en euros, une fois pour toute au début du prêt et toutes les échéances du crédit seront payées dans la devise correspondant au salaire versé.

Bloquer le taux de change

Avec un prêt en devise vous bloquez le taux de change pour la durée du crédit :

  • Votre mensualité va être invariable, vous conservez le même taux d’effort même si l’euro s’apprécie
  • Si le taux de change est favorable au moment de l’achat, vous réalisez des économies
  • Si vous avez acheté lorsque l’euro était fort, vos échéances ne diminuent pas

Comme il est impossible de prédire les évolutions des taux de change, l’atout principal reste quand même de se garantir du risque de change.

Les taux des prêts en devise

Il n’en a pas toujours été ainsi, mais en ce moment les conditions pour un prêt en devise CHF sont excellentes. Avec un taux globalement 1% en dessous de ce qui se pratique en France pour le premier semestre de 2011.

Un établissement bancaire indique par exemple (taux fixes sur 15 ans, mai 2011) :

  • 2,75% pour un emprunt en franc suisse
  • 3,90% pour un emprunt en euro

Ce qui est intéressant c’est d’avoir le choix : que l’intérêt se situe d’un coté ou de l’autre de la frontière, le frontalier ou le Suisse qui achète en France pourra trouver son bonheur.

Les types de prêts en devise

En Suisse le schéma standard que proposent les banques est un “prêt hypothécaire” dont le taux peut être fixé durant 10 à 15 ans puis devient variable.
Ce montage peut -à juste titre- rebuter certains emprunteurs qui s’engagent sur de longues durées de crédit.

De l’autre coté de la frontière, les prêts en devise proposés par les banques françaises se calent sur les conditions des prêts en euros : taux fixes, encadrement des frais…
De plus les conditions à durée égales sont bien souvent meilleures dans une banque française.

Comparaison des offres

Voici un petit tableau qui synthétise les principales différences entre 2 schémas types de prêt à taux fixe pratiqué de chaque coté de la frontière :

Prêt CHF banque française Prêt CHF banque suisse
Durée maxi 25 ans 15 ans
IRA 3% du capital restant maximum Coût total des intérêts
restant à percevoir
Apport minimum Pas d’apport net
(paiement des frais)
10 à 15% du
montant emprunté
Délégation d’assurance Selon banque Oui
Garantie Hypothèque / PPD /
société de caution
hypothèque / PPD
Souscription de
produits complémentaires
Conseillé Non
Taux de change Préférentiel Préférentiel
Taux fixe moyen
sur 15 ans (05/2011)
2,90% 3,70%

Au niveau des points très importants à retenir on notera l’importance des indemnités demandées en cas de remboursement d’un prêt hypothécaire suisse.

Si on décide de bloquer le taux sur 15 ans, il faut impérativement mener le prêt à son terme, le remboursement du prêt coûtant extrêmement cher !

Si les approches sont radicalement différentes de chaque coté de la frontière, sachez que sur un même pays les offres peuvent varier du tout au tout d’une banque à l’autre.

Bien sûr chaque établissement applique sa grille de taux, mais aussi ses assurances, ses garanties… De plus la garantie de change peut-être très différente entre les banques. Attention à ne pas vous précipiter sur le meilleur taux, il faut envisager le montage dans son ensemble (projet, durée, revente éventuelle, répartition des revenus…) pour savoir qu’elle est la meilleure offre !

Si vous avez des questions, notre partenaire pour vous conseiller gratuitement sur le sujet.

Profitez des aides coté français

En tant que résident français (ou futur résident français), vous pouvez profiter des aides à la propriété mises en place par le gouvernement : Prêt à Taux Zéro plus, éco-PTZ…

Ces prêts sont compatibles avec une offre de crédit en devise et ils ne sont pas réservés aux seuls frontaliers, alors pensez-y !

Pour calculer vos droits au PTZ+ et simuler un montage avec un prêt en devise, vous pouvez utiliser ce simulateur de crédit.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *