La baisse de l’Euro pour le frontalier

La baisse de l’Euro pour le frontalier

- dans Taux de change
5
Le change actuel EUR/CHF permet de réaliser de belles opérations

Un Euro a 1,25 CHF, c’est une baisse de 3,8% par rapport au cours de 1,30 d’il y a quelques semaines.

Cette baisse est déjà significative en tant que telle, elle présente davantage d’opportunités pour le frontalier quand on la conjugue avec le différentiel de taux d’intérêts Franc Suisse et Euro.

Pour un frontalier qui travaille en Suisse, la hausse du Franc Suisse est toujours bonne à prendre. Elle se répercute immédiatement dans la vie quotidienne, le caddie du supermarché est moins cher. Pour un même budget la destination des vacances peut passer de l’île de la Réunion à … l’île Maurice.

Pour le frontalier, la baisse de l’Euro c’est surtout l’opportunité :

D’assainir son budget

Un salaire mensuel en Euro plus important permet au frontalier de racheter des crédits consommation, rembourser des lignes de découvert autorisé, rembourser un crédit automobile.

De profiter aussi des taux d’intérêts en Franc Suisse

Pour un même montant emprunté en Euro, le frontalier emprunte moins de Francs Suisses et ce, avec un double gain puisque le taux d intérêt en Franc Suisse est plus bas que s’il avait emprunté en Euro.

De profiter des incitations fiscales françaises

La France est connue pour la complexité de sa fiscalité. Dans cette complexité, il y a de véritables pépites comme le Prêt à Taux Zéro pour un premier achat immobilier (voir le lien vers le simulateur PTZ+). Le frontalier en profite puisque par exemple la zone frontalière proche de Genève est classée A et que de nombreux projets BBC (basse consommation énergétique) démarrent.

Le transfert d’une épargne en Franc Suisse

Le transfert aujourd’hui d’une épargne en Franc Suisse sur des produits d’épargne en Euro permet d’acquérir davantage de parts dans des produits d’épargne en Euro avec un revenu plus élevé qu’en Franc Suisse.

De couvrir un achat Euro à venir

Le frontalier qui prévoit un achat important en Euro peut faire une opération de change à terme. Il se couvre ainsi d’une remontée future de l’Euro. Au coût d’une centaine d’Euros cette opération permet de figer un gain de change qui peut être significatif.

C est donc aujourd’hui le moment pour le frontalier d’identifier comment il peut profiter de la conjonction de 3 tendances :

  • Faiblesse de l’Euro par rapport au Franc Suisse
  • Taux d’intérêts en Franc Suisse peu élevé
  • Taux d’intérêt Euro en cours de remontée

C’est une demi-heure d’attention du frontalier qui peut lui rapporter beaucoup … à condition qu’il ne “joue” pas sur le seul taux de change et qu’il se protège d’une possible perte d’emploi en Suisse.

5 Comments

  1. BONJOUR
    su je comprend bien si le taux frs euros est en dessous de 1,50 c bon pour les frontaliers car il touchent plus d’euros mais au contraire au dessus de 1,50 il touchent moins d’euros.
    dites mois si je me trompe
    merci

    1. On ne peut pas le voir comme cela, 1,50 n’est pas une norme, il y a toujours des fluctuations entre les monnaies, on ne peut que comparer une tendance (sur 6 mois, 1 an, 5 ans…) à un cours donné.

      Il est vrai que les frontaliers n’ont connu depuis la création de l’euro qu’un taux de change autour de 1,50. Ils ont connu des pointes à 1,65, des creux autour de 1,45, mais la tendance générale se situait autour de 1,50 CHF pour 1 euro.

      Concernant ce que vous “touchez” c’est simple vous divisez vos revenus par le cours actuel.
      Si le cours passe de 1,50 à 1,40, vous touchez donc plus d’euros (vous êtes “augmenté” d’environ 7%).
      Dans le sens inverse si le cours monte à 1,60 vous touchez moins d’euros.

      Pour voir le spot sur 10 ans EUR/CHF

      1. DANS LE CAS INVERSE TRANSFORMER DES CHF EN EUR QUELLE EST LE MEILLEUR TAUX DE CHANGE ?
        PLUS IL EST BAS MOINS C BON !!
        MERCI

        1. Vous avez deux cours CHF/EUR et EUR/CHF qui sont l’inverse l’un de l’autre.

          Aujourd’hui :

          • 1 EUR = 1,129 CHF
          • 1 CHF = 0,885 EUR (soit 1 / 1,129)

          Effectivement si vous prenez le second indice, plus c’est bas moins c’est bon.
          Exactement l’inverse du premier….

          Nous parlons en général (et par habitude) du premier indice sur ce blog, mais comme vous le voyez la conversion n’est pas difficile.

          Pour savoir votre salaire en euro par exemple vous pouvez le diviser par le premier indice, ou le multiplier par le second indice.

          Vous touchez 4000 CHF :

          • 4000 / 1,1292 = 3542 €
          • 4000 * 0.8855 = 3542 €
          1. MERCI DE VOS REPONSES
            JE COMPRENDS MIEUX MAINTENANT
            BONNE JOURNEE 😉

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *