Baisse de l’euro juin 2010, quelle influence sur les prêts en devise ?

Baisse de l’euro juin 2010, quelle influence sur les prêts en devise ?

- dans Prêts immo
3

Les 100.000 frontaliers travaillant en Suisse pensent souvent qu’il est plus intéressant de contracter un prêt en devise (franc suisse – CHF) pour financer leur bien immobilier. Les taux très bas en Suisse depuis plusieurs années sont en effet très attirant. La réalité est plus complexe.

Taux de change Euro-CHF mars juin 2010, source fr.finance.yahoo.com

La particularité des frontaliers est de bénéficier d’un salaire en devise tout en vivant en France. La résidence principale achetée en France est payée en Euro. Le prêt peut être contracté en devise ou en euro.

Les taux d’emprunts en CHF sont couramment affichés en dessous de 3%.

Malgré tout ce n’est pas forcément plus intéressant qu’un taux de 3,7 % en France. En effet, le taux de change vient compliquer le calcul.


Ainsi depuis notre premier article sur l’influence de la baisse de l’euro sur les crédits immobiliers,  l’euro a baissé de plus de 3% par rapport au franc suisse. Cette baisse de l’euro est une augmentation du pouvoir d’achat pour les frontaliers. Ceux qui ont des emprunts en Euros voient leur effort de remboursement des mensualités baisser dans la même proportion.

La situation économique européenne actuelle et les difficultés annoncées poussent le scénario d’une baisse de l’Euro pour faciliter la capacité d’exportation de la zone euro. Même si l’Allemagne continue à promouvoir un euro fort, sa position est de plus en plus isolée.

La Suisse, au milieu de l’Europe a des relations économiques fortes avec les pays de la zone Euro. Elle peut donc voir également la valeur de sa monnaie se déprécier. Si c’est le cas se sera vraisemblablement dans une faible proportion.

Si vous êtes frontaliers, il est sans doute plus intéressant de contracter actuellement votre prêt immobilier en Euro.

3 Comments

  1. Vu le taux actuelle, 1.14 CHF aujourdhui est ce que cette article est toujours valide?

    De plus lorsqu’on fait un credit en devise, le taux est fixé sur la période de prêt, donc si je signe chez le notaire également aujourd’hui j’aurais le taux du jour.

    Il est fort probable que le taux remonte dans les prochains mois, sur des valeurs plus realiste (1.45 – 1.55), je ne comprend donc pas pourquoi “il est sans doute plus intéressant de contracter actuellement votre prêt immobilier en Euro.”

    Merci pour vos remarques.

  2. Bonjour fefal,

    Comme vous avez du le voir, l’article est daté de Juin 2010, je vous avoue qu’il n’est plus tellement d’actualité aujourd’hui.

    Malgré tout, vous pourrez noter que la conclusion bien que spéculative est très juste… Si vous souscriviez un prêt en euro en juin 2010 vous auriez une belle opération à faire aujourd’hui (conversion en CHF) contrairement à ceux qui ont bloqué le taux un an trop tôt !

    Pour la date de blocage du taux c’est plus compliqué, je vous invite à lire cet article récent : comment fixer le taux de change d’un prêt en devise
    Comme vous pouvez le lire, vous n’avez pas le contrôle total sur le taux de change appliqué, et surtout ça ne sera jamais la date de signature chez le notaire qui servira de référence !

    Enfin sachez que ce n’est pas le cours “spot” qui sera appliqué mais qu’il y aura une marge sur l’achat des devises : bloquer le taux de change, comment ça marche ?

    Cordialement.

  3. Bonjour,

    Merci pour le rapide retour.

    C’est en effet, maintenant plus claire de mon côté.
    Vos articles sont vraiment pratique pour comprendre les prêts.

    Bonne fin de journée,
    Fefal

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *